Mise à niveau de foyers sociaux à Casablanca

Mise à niveau de foyers sociaux à Casablanca

Les centres d’accueil, le foyer d’action sociale Lalla El Yacout et la maison d’enfants Lalla Hasna pour enfants abandonnés, sis à Casablanca, vont faire l’objet d’une mise à niveau. À ce sujet, deux conventions de partenariat ont été signées dernièrement au siège de la préfecture d’arrondissements Al Fida-Mers Sultan en présence d’une pléiade de personnalités politiques et de militants associatifs œuvrant dans le domaine de l’enfance.
La cérémonie de signature des deux conventions a été présidée par Anis Birou, Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique, chargé de l’Alphabétisation et de l’Education non formelle, en compagnie du gouverneur de la préfecture, Abdellatif Hamane. Ont assisté également à cette cérémonie, les députés, les élus, les membres du comité préfectoral et des comités locaux de développement humain, les chefs de services extérieurs ainsi que les représentants du tissu associatif.
L’objectif de ce projet de requalification de ces deux centres d’accueil est bien évidemment de renforcer la capacité d’accueil de ces établissements, d’améliorer la qualité des prestations prodiguées et d’assurer des ressources propres à ces centres. Et d’améliorer les conditions de vie des pensionnaires.
Ainsi, une enveloppe budgétaire de l’ordre de 1 934 000 dirhams a été consacrée à la réalisation des travaux de restructuration du foyer d’action sociale Lalla El Yacout, destiné aux jeunes en conflit avec la loi. Alors qu’une enveloppe budgétaire d’un montant de 530 000 dirhams a été dégagée pour le financement des travaux du projet de mise à niveau du centre Lalla Hasna.
Il est à signaler que les associations porteuses des projets et signataires des conventions sont respectivement l’association de soutien au centre Abdeslam Bennani en ce qui concerne le centre Lalla El Yacout et l’association Al Ihssane pour la maison d’enfants Lalla Hasna.
Il est à rappeler que la maison d’enfants Lalla Hasna est un orphelinat qui recueille les enfants abandonnés dans la wilaya de Casablanca, du jour de leur naissance jusqu’à l’âge de 6 ans.
Créée en 1989 par un groupe de bénévoles, l’Association Al Ihssane assure la gestion de cet orphelinat et prend en charge les bénéficiaires dans le cadre d’une convention signée avec le ministère de la santé.
L’association s’occupe de l’éducation des pensionnaires de la Maison Lalla Hasna et veille à garantir des conditions de vie favorables et une alimentation équilibrée aux enfants.
Par ailleurs, ce projet de restauration s’inscrit dans le cadre du programme régional de lutte contre la précarité, lancé le 21 juillet par Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *