novembre 19, 2018

 

Mise en garde contre les boissons énergisantes

Mise en garde contre les boissons énergisantes

Le débat sur les méfaits des boissons énergisantes reprend après la publication d’une enquête du département des addictions et de la santé mentale au ministère américain de la santé. Selon le département américain, la consommation excessive de ce type de boisson  représente un «problème grandissant de santé publique».
L’abus de ces boissons très fortement dosées en caféine ou taurine serait à l’origine de plusieurs symptômes : anxiété, tachycardie et même infarctus. Malgré ces dangers, ces boissons sont très consommées. Sur les quatre dernières années, les cas des consommateurs qui se rendent aux Urgences ont doublé aux Etats-Unis. En 2011, 20.000 Américains auraient consulté les Urgences d’un hôpital en raison d’une consommation de boisson énergisante. Au Maroc, comme dans le reste du monde, ces boissons connaissent  un succès grandissant. En août 2012, le Centre antipoison du Maroc (CAPM) avait émis une alerte  sur la surconsommation de ces boissons par les adolescents en mentionnant plusieurs effets indésirables: tachycardie sinusale, palpitations, insomnie, agitation, nervosité, tremblements, céphalées, douleur abdominale, nausées, vomissements, diarrhée et diurèse. Ainsi, boire deux canettes en une heure au cours d’une soirée revient à absorber l’équivalent en caféine de 10 tasses de café. Pour le CAPM, le principal danger provient des précautions d’emploi de ces boissons qui ne sont pas lues par les jeunes consommateurs. Ces boissons promues pour donner un regain d’énergie contiennent trop de caféine et de substances stimulantes (taurine, glucuronolactone, ginseng, inositol, vitamines du groupe B). Dans son alerte, le CAPM avait recommandé   l’inscription de façon lisible des différents composants, leur teneur et les contre-indications sur l’emballage ainsi que la limitation des lieux de vente et des lieux de consommation. Au même titre que l’alcool, ces breuvages doivent être consommés avec modération.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *