Mission accomplie pour les FAR en Casamance

Une cérémonie marquant la fin de la mission des militaires marocains a été organisée mardi matin à Ziguinchor, la capitale de la Casamance située à 40 km de Dakar, sous la présidence du chef d’état-major général des armées sénégalaises, le général de division Abdoulaye Fall, qui était notamment accompagné du gouverneur de la ville et de l’attaché militaire près l’ambassade du Maroc à Dakar, le colonel Mustapha Adile.
Cet engagement des FAR, qui est intervenu en réponse à l’appel pressant lancé en novembre dernier à la communauté internationale par le président sénégalais Me Abdoulaye Wade, a permis de dépolluer plus d’une centaine de pistes et d’ouvrir plusieurs axes routiers, créant ainsi un environnement sécurisé et favorisant le retour des populations qui avaient fui les combats entre l’armée gouvernementale et les rebelles du mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC).
Mais en plus du déminage, l’armée marocaine a mené un travail humanitaire unanimement salué par les autorités et les populations sénégalaises, à savoir le déploiement d’un hôpital de campagne qui a offert plus de 5000 prestations médicales gratuites, dont une quarantaine d’interventions chirurgicales.
Géré par un corps médical de 46 personnes dont 14 médecins, toutes spécialités confondues, cet hôpital dispose de 5 ambulances médicalisées, d’une salle de réanimation, d’une salle d’hospitalisation de 16 lits, d’un laboratoire avec un équipement ultramoderne et une équipe d’hématologie et de biochimie, une salle d’ophtalmologie avec chirurgie, un fauteuil dentaire et une salle de radiologie avec échographie.
Les populations sénégalaises ont également bénéficié des médicaments distribués gracieusement par les médecins marocains pour soulager leurs souffrances.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *