M’lahfi : «adapter les profils aux demandes»

M’lahfi : «adapter les profils aux demandes»

ALM : Quel est l’apport des cabinets de recrutement pour un demandeur d’emploi ?
Loubna M’lahfi : Aujourd’hui, nous avons deux types d’apports. Le premier apport est destiné aux candidats. Nous recadrons avec eux leurs profils. Nous essayons de les guider sur leurs expériences. C’est en fait un apport en termes de conseils. Nous avons parallèlement les demandes des clients et nous jouons ainsi le rôle d’interface entre les entreprises et les demandeurs d’emploi. Nous essayons, en fait, d’adapter les profils aux demandes.

Qu’offrent les cabinets de recrutement en termes de services à un demandeur d’emploi ?
Nous offrons plusieurs services. Le premier est, comme je vous l’ai expliqué, celui de déterminer le profil exact des demandeurs d’emploi. Nous avons, par ailleurs, des tests d’évaluation pour apprécier ces profils à leur juste valeur. Il existe, d’ailleurs, plusieurs types de tests, de bureautique, de langue et autres. Il s’agit d’outils d’évaluation adaptés à la demande des clients.
Aujourd’hui, nous participons également aux Forums des étudiants. Nous essayons d’aider les jeunes demandeurs d’emploi à assimiler certaines techniques, notamment comment faire un CV et comment passer un entretien. C’est parmi les services que nous offrons gratuitement.

Concrètement, quel est le parcours d’un demandeur d’emploi à partir du moment où il fait appel à un cabinet de recrutement ?
Concrètement, le demandeur commence d’abord par déposer un dossier de candidature qui contient tous les documents nécessaires, notamment son CV et ses diplômes. Par la suite, on lui fait passer un entretien pour évaluer son vrai profil. Une fois l’entretien fait, le dossier du candidat est alors intégré dans notre base de données et dépend à ce moment-là des demandes des clients. Une fois que la demande du candidat est validée, on la présente à nos clients qui prennent en considération nos évaluations. Même si le candidat est recruté, on le suit et on voit s’il a un contrat de travail, on demande s’il se sent bien dans son nouvel environnement, on recadre son profil s’il le faut. Les candidats sont ainsi accompagné même après leur recrutement. Par ailleurs, quand on a des profils bien particuliers, on les présente à nos clients. Même quand on n’a pas de demandes préalables.

Ce procédé est-il courant au Maroc ?
Il faut dire que nous recevons beaucoup de candidats. Je suis là depuis plus de six ans et je peux vous dire que d’année en année, on enregistre une nette amélioration. Le recours à des cabinets de recrutement s’installe de plus en plus dans les mœurs des entreprises et des demandeurs d’emploi.
Quels sont les profils des demandeurs d’emploi qui font le plus appel à vos conseils ?
Il n’y a pas de profils particuliers. Je peux vous assurer que tous les types de profils font appel à nos services. Cela va de l’ouvrier jusqu’au cadre supérieur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *