Mohamed Rahj : «La double diplômation est un concept qui se développe au Maroc»

Mohamed Rahj : «La double diplômation est un concept qui se développe au Maroc»


ALM : Quelle est l’utilité de la double diplômation au Maroc ?
Mohamed Rahj : La double diplômation est un concept qui est en train de se développer aussi bien dans nos institutions publiques que privées. Les doubles diplômes permettent d’obtenir à la fois le diplôme national et celui de l’institution partenaire. L’étudiant obtient alors à l’issue de son cursus deux diplômes distincts, celui de son établissement d’origine et celui de l’établissement d’accueil. Il est important de souligner également que c’est un concept qu’on retrouve de plus en plus dans le domaine de la recherche scientifique à travers les thèses en co-tutelle . Il s’agit d’un dispositif de partenariat qui permet à un doctorant de s’inscrire à la fois dans un établissement d’enseignement supérieur national et étranger, et d’y effectuer ses travaux de recherche en alternance, et ainsi de pouvoir obtenir simultanément le grade de docteur marocain et le grade étranger équivalent. Il s’agit également d’un moyen stratégique pour l’institution marocaine pour acquérir une dimension internationale.

Peut-on dire que la double diplômation est une tendance ?
Je trouve que c’est beaucoup plus qu’une simple tendance, il s’agit d’une réelle opportunité pour notre système d’enseignement qui est en pleine phase de restructuration à travers la mise en œuvre du programme d’urgence lancé en 2009. Toutefois, la réussite d’une telle expérience exige la définition d’un cadre clair et transparent à travers des conventions spécifiques qui doivent être approuvées par les Conseils d’administration des deux institutions partenaires. Ces conventions doivent prêter attention au moindre détail pouvant toucher aux objectifs qu’aux conditions de mise en œuvre.

Est-ce qu’un double diplôme renforce les chances des étudiants de trouver du travail ?
Ces accords de double diplômes apportent la complémentarité de deux formations d’excellence, et permettent aux étudiants de développer des qualités interculturelles et de tisser un réseau de relations académiques et professionnelles. Une telle expérience ne peut qu’améliorer leur capacité d’adaptation, renforcer leur ouverture d’esprit et augmenter leur confiance en eux. Des atouts pareils qui leur sont maintenant nécessaires sur un marché socio-économique en plein développement et de plus en plus exigent joueront sûrement en faveur d’une meilleure insertion professionnelle. Ainsi, en termes d’emplois et de profils de carrière, la double diplômation ne peut qu’offrir une plus-value très intéressante. En France, en tant que partenaire privilégié du Maroc, l’expérience de double diplôme est souvent décrite par des mots clés tels que : «ouverture d’esprit, autonomie, créativité, adaptabilité» autant d’aptitudes essentielles recherchées par les opérateurs socio-économiques.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *