Moulay Ismaïl convole en justes noces avec Anissa Lehmkuhl

Moulay Ismaïl convole en justes noces avec Anissa Lehmkuhl

Sa Majesté le Roi Mohammed VI présidera, vendredi 25 septembre, au Palais Royal à Rabat, la cérémonie de conclusion de l’acte scellant le mariage de Son Altesse le Prince Moulay Ismaïl avec Mademoiselle Anissa Lehmkuhl. La nouvelle a été annoncée, mardi, par le ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie. Cette cérémonie sera suivie, samedi 26 septembre, par la fête du mariage qui aura lieu à la résidence de feu Son Altesse Royale le Prince Moulay Abdellah à Rabat. «Le ministère de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie annonce que Son Altesse le Prince Moulay Ismaïl, fils de feu Son Altesse Royale le Prince Moulay Abdellah et de Son Altesse la Princesse Lamia Solh, épousera la vertueuse Demoiselle Anissa Lehmkuhl, selon la loi de Dieu et les prescriptions du Prophète, et conformément aux traditions observées au sein de la famille royale chérifienne», précise un communiqué de la Maison Royale, du Protocole et de la Chancellerie. «Musulmane depuis sa plus tendre enfance, Mademoiselle Anissa Lehmkuhl est de père et de mère allemands musulmans : Monsieur Omar Lehmkuhl et Madame Amina Lehmkuhl. Ils ont embrassé l’Islam au cours de leur séjour au Maroc où Monsieur Lehmkuhl avait occupé, pendant de nombreuses années, le poste d’attaché militaire à l’ambassade d’Allemagne fédérale au Royaume. Ce séjour a permis à Mademoiselle Lehmkuhl de s’imprégner des traditions et des coutumes de la société marocaine. Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al Mouminine- que Dieu l’assiste- présidera et entourera de la Haute sollicitude royale la cérémonie de conclusion de l’acte scellant ce mariage béni, qui aura lieu dans l’enceinte du Palais Royal à Rabat, le vendredi 5 chaoual 1430 H, correspondant au 25 septembre 2009. Cette cérémonie, à laquelle assisteront les membres de l’Auguste Famille Royale, sera suivie, samedi 6 chaoual courant, correspondant au 26 septembre 2009, par la fête du mariage qui aura lieu à la résidence de feu Son Altesse Royale le Prince Moulay Abdellah à Rabat», poursuit le communiqué.
Né le 7 mai 1981, Moulay Ismaïl est le fils de feu Moulay Abdellah, frère cadet de feu Hassan II, et de la Princesse Lamia Solh, fille de Riad Bey Solh, Premier ministre libanais assassiné en Jordanie en 1951. Avec sa sœur Lalla Zineb et son frère Moulay Hicham, il a reçu une éducation moderne. Il fait ses études au Collège royal de Rabat avant d’intégrer une prestigieuse école militaire en Angleterre où il suit une formation militaire. Mais ce n’est finalement pas sa vocation. Il décide alors de regagner son pays, le Maroc et poursuit ses études à l’Université Al Akhawayne.
En 2006, il décroche un Bachelor en administration des affaires. A 28 ans, il est un véritable businessman connu sur les principales places financières internationales.


La princesse Lamia Solh

La princesse Lamia Solh appartient à une grande famille libanaise connue pour son implication dans la lutte pour l’indépendance du Proche-Orient. Son père, Riad Solh, assassiné à Amman en 1952, grand ami de Abdelkrim El Khattabbi, est considéré comme « le bâtisseur du Liban indépendant », dont il a été Premier ministre. La mère de la princesse Lamia est d’origine syrienne. L’une de ses deux sœurs est mariée à un Palestinien et une autre à un Saoudien: le prince Talal Ibn Abdelaziz, père du prince Walid qui est actuellement l’un des hommes les plus riches du monde. Sans oublier que l’une de ses cousines est l’épouse du général Mustapha Tlass, ancien ministre de la Défense syrien. La rencontre de Lamia Solh avec le prince Moulay Abdallah remonte à 1957. Elle est alors étudiante à la Sorbonne. En 1959, le roi Mohammed V se déplace spécialement à Beyrouth pour demander sa main pour son fils. Le mariage a lieu à Rabat en 1961, quelques mois après la mort de Mohammed V. Très discrète, la princesse Lamia Sohl est très impliquée dans le milieu associatif. Elle est actuellement présidente de « l’Organisation alaouite de protection des malvoyants ».


Feu SAR le Prince Moulay Abdellah

SAR le Prince Moulay Abdellah, frère cadet du Roi Hassan II, disparut il y a près de vingt ans, le 20 décembre 1983. C’est lors d’une soirée mondaine que le jeune Prince rencontre une jeune Libanaise, très courtisée à l’époque : sa future femme Lamia, fille de Riad Solh, le fondateur du Liban moderne. Le mariage a finalement eu lieu à Rabat en 1961. Le Prince Moulay Abdellah et la Princesse Lamia Solh ont trois enfants : Moulay Hicham, Lalla Zineb et Moulay Ismaïl. L’aîné de Moulay Abdellah, Moulay Hicham est né en 1964. Il n’a passé que quelques semaines au Collège royal. A 45 ans, il se consacre essentiellement à la gestion de ses affaires dans le Golfe arabique, et anime des cycles de conférences. Sa sœur, Lalla Zineb, a accédé au Collège royal à l’âge de 12 ans avant de poursuivre ses études supérieures d’économie à l’Université Mohammed V de Rabat et à l’ISCAE (Institut supérieur de commerce et d’administration des entreprises). Mariée à l’homme d’affaires Mohammed Benslimane, elle est mère de deux filles.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *