Mounir Bachouchi : «Notre objectif est d’instaurer une culture de dépistage précoce»

Mounir Bachouchi : «Notre objectif est d’instaurer une culture de dépistage précoce»

ALM : Pourquoi avez–vous choisi le mois de mars pour la sensibilisation au cancer colorectal ?
Mounir Bachouchi : Cette campagne de sensibilisation est une première au Maroc. Nous avons entamé cette initiative à l’instar du réseau d’associations de malades européens «Europacolon» qui a choisi le mois de mars pour la sensibilisation aux cancers colorectaux. Notre objectif est d’attirer l’attention des citoyens et des décideurs sur cette maladie, de médiatiser son existence et d’instaurer une culture de dépistage précoce pour pouvoir se prémunir de ce fléau.

Quelles sont les actions qui ont été prévues durant ce mois ?
Les acteurs de cette opération ont privilégié la prévention par l’information. Ainsi, les médias ont joué un grand rôle dans la diffusion d’un message positif appelant au dépistage. Au programme de cette première édition, figurent  des campagnes de sensibilisation sur les différents supports médias, des réunions scientifiques dans plusieurs villes du Royaume ainsi que des points de presse. Ces activités favorisent l’échange entre les différents acteurs de la société afin de mettre l’accent sur cette pathologie qui est en croissance notable.

Quel bilan dressez-vous de cette campagne ?
Pour l’instant, le bilan est mitigé. Il faut souligner que c’est la première campagne réelle sur le terrain. En tant que corps médical, nous avons entrepris cette initiative, mais il nous manque le soutien des malades. Seuls, nous n’arriverons pas à combattre cette maladie. L’idéal est que les patients guéris de ce cancer, se joignent à nous et créent des associations pour partager leurs expériences avec les autres. C’est à eux de prendre l’initiative pour changer cette situation et pouvoir créer un jour un réseau, pareillement à «Europacolon», nommé «Africacolon» qui s’étendra sur tout le continent.

Ya-t-il des statistiques concernant le cancer colorectal au Maroc ?
Nous ne disposons pas de statistiques nationales. On peut estimer qu’il existe 3.000 cas par an dans notre pays, mais ce chiffre n’est pas fiable. En 2005, le cancer colorectal a fait 655.000 décès dans le monde. Cette maladie est la quatrième cause du décès par cancer au monde.
 
Quels sont les facteurs qui engendrent cette maladie ? Et quels en sont les symptômes ?
L’alimentation déséquilibrée est la principale cause de ce type de cancer. Ensuite, viennent le surpoids et l’hérédité. Cette maladie est très fréquente chez les personnes âgées de 50 à 70 ans tous sexes confondus. Les symptômes apparaissent sous forme de constipation, perte de poids, douleurs abdominales, douleurs du transit et des saignements.

Comment peut-on se prémunir contre cette maladie ?
Le dépistage précoce est l’unique solution pour prévenir l’apparition de ce cancer. Son coût est anodin. Il consiste à faire un test «Hemoccult » à travers lequel on détecte la présence de sang à partir des échantillons de selles et si nécessaire une coloscopie. Nous insistons à ce que le dépistage se fasse à partir de la quarantaine. C’est un cancer que l’on peut éviter, si il est détecté à temps.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *