MST, la prévention demeure le meilleur moyen

Les élèves de la région de Khénifra ont assisté récemment à une conférence sur les MST, animée par le docteur Farida Boujlal. Un exposé riche en enseignements, renforcé par des diapositives et une vidéocassette.
La conférencière a adopté un langage clair, simple, ciblé, dans un cadre agréable, ayant permis aux lycéens présents de saisir facilement le message. Mme Boujlal a indiqué que ces maladies font des ravages partout dans le monde; dans notre pays, elles se propagent sous le couvert de la pudeur et des tabous; parfois on les dévoile avec des gestes et des chuchotements. Il y en a qui ignorent tout des M.S.T, y compris le sida. En plus, ces maladies sont contagieuses; si elles se propagent de manière aussi horrifiante, c’est parce qu’il existe des patients qui ignorent leurs causes. A l’exception du sida, les autres M.S.T sont facilement guérissables quand elles sont traitées à temps.
Pour s’en protéger, la prévention demeure le moyen le plus efficace. La conférencière a explicité les modes de transmission de ces maladies pour aboutir à des recommandations du type : éviter des relations sexuelles en dehors du mariage, utiliser de préference des seringues jetables, ne jamais se fier aux charlatans.
Une M.S.T ordinaire comme la gonococcie ou la syphilis, une fois malguérie, pourrait conduire à la stérilité, souligne-t-elle. Dans ses réponses aux nombreuses questions posées par l’assistance, la conférencière a réaffirmé que le sida est une maladie qui tue. L’usage du préservatif est efficace, mais à condition d’en user correctement. Il n’existe aucun rapport de cause à effet entre eau froide et M.S.T…. Et de conclure qu’il n’a jamais été prouvé que ces maladies se transmettent avec les piqûres des insectes.
Finalement, le message de la prévention est porteur d’espoir. Cependant, comme l’a souligné un intervenant, il est l’affaire de tous ; parents et éducateurs doivent s’impliquer davantage pour parvenir aux résultats escomptés; à savoir une meilleure connaissance de ces maladies en vue d’une meilleure prévention.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *