Mustapha Mansouri à Genève

Une forte délégation marocaine participe aux travaux de la 92ème Conférence internationale du Travail (1er au 17 juin), qui se sont ouverts mardi au Palais des Nations à Genève. Cette délégation est présidée par le ministre de l’Emploi, des Affaires sociales et de la solidarité, Mustapha Mansouri.
Lors de cette 92ème Conférence internationale du travail, les ministres du travail et les représentants des travailleurs et employeurs des 177 Etats membres de l’Organisation internationale du Travail (OIT) aborderont divers thèmes notamment la question des migrants, la mise au point d’une nouvelle norme sur le développement des ressources humaines, la situation des droits fondamentaux des travailleurs et employeurs, les conditions de travail dans le secteur de la pêche, ainsi que la situation des travailleurs dans les territoires palestiniens occupés et d’autres pays. Le 7 juin, c’est la question de la mondialisation qui sera au centre des discussions des conférenciers, à l’occasion de la présentation par la Présidente de la Finlande Mme Tarja Halonen et M. Benjamin Mpaka, Président de la Tanzanie, du rapport de la « Commission mondiale sur la dimension sociale de la mondialisation » qu’ils coprésident.
Le Directeur général du Bureau international du Travail (BIT), Juan Somavia présentera, le 7 juin, l’approche de l’OIT pour répondre au besoin de nouvelles politiques en matière de mondialisation ainsi que son rapport intitulé « Une mondialisation juste: le rôle de l’OIT ». La Conférence devrait réunir cette année plus de 3.000 délégués gouvernementaux, syndicaux et d’organisations d’employeurs.
Chaque Etat membre est autorisé à mandater quatre délégués à la Conférence: deux délégués gouvernementaux, un délégué des travailleurs et un délégué des employeurs, qui ont chacun le droit de s’exprimer et de voter de façon indépendante.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *