Mutuelle générale du personnel des administrations publiques: Les élections des délégués débuteront «bel et bien» aujourd’hui

Mutuelle générale du personnel des administrations publiques: Les élections des délégués débuteront  «bel et bien» aujourd’hui

Le jugement stipule «le rejet  de la demande faite par la soi-disant «opposition» et qui concerne l’arrêt de tous les processus des élections des représentants des adhérents de la Mutuelle générale du personnel des administrations publiques  qui seront lancées à partir du 5 octobre, ainsi que toutes les procédures mentionnées dans l’annonce des élections  des représentants des adhérents de la Mutuelle générale et de l’application de l’article 26 du dahir de 1963 et le retrait de l’éligibilité des instances dirigeantes»,  indique un communiqué de la MGPAP. Ce jugement en faveur de la Mutuelle générale met fin aux rumeurs au sujet de la légitimité  des instances dirigeantes et la légalité du processus électoral après l’annonce du démarrage des processus d’élection le 2 septembre dernier.

Dans cette affaire, il faut rappeler que la MGPAP avait auparavant rédigé une lettre au ministère de l’emploi et des affaires sociales dans le but précis de  demander le report de ces élections qui coïncidaient  avec les élections communales et les élections de la Chambre des conseillers. Cela dit, le ministère a rejeté cette requête, exigeant aux instances dirigeantes de la Mutuelle générale  d’accélérer l’organisation des  élections  des représentants des adhérents et le renouvellement du tiers du conseil d’administration avant la fin de décembre 2015, conformément à l’application  de la loi. Les élections des représentants des adhérents de la MGPAP seront lancées à partir d’aujourd’hui, après la publication de la liste définitive des candidats sur le site internet dévoilée le 30 septembre 2015.

Rappelons que la MGPAP avait annoncé 886 candidatures au 18 septembre 2015 dont 868 candidatures valides alors que la commission nationale de supervision des élections avait  rejeté 18 demandes. Selon la Mutuelle, une partie des demandes avait été rejetée car elles avaient été reçues au-delà de la date limite de réception des dossiers alors que l’autre partie a été invalidée pour manque de pièces. Une liste provisoire des candidats avait été publiée sur le portail internet de la mutuelle. La MGPAP avait consacré la période du 22 au 27 septembre pour recevoir les recours des candidats dont le dossier a été rejeté.  
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *