Nador : Jeunes et femmes à l’honneur

Nador : Jeunes et femmes à l’honneur

Selouane est une commune rurale qui se trouve à 12 km à l’ouest de la ville de Nador. C’est là que le Souverain a procédé lundi à la pose de la première pierre pour la construction d’un centre pour jeunes et d’un autre pour femmes et jeunes filles. Un projet qui sera géré en partenariat avec la commune de Selouane et des associations locales.
L’objectif étant de soutenir les associations pour la promotion des activités sportives et culturelles, mais surtout de contribuer à l’insertion et à l’intégration des jeunes des milieux défavorisés. L’événement s’est déroulé en présence de Mme Zoulikha Nasri, conseiller du Souverain et membre du Conseil d’administration de la Fondation Mohammed V pour la Solidarité, des membres du Conseil d’administration de la Fondation Mohammed V, du président du Conseil de la commune rurale de Selouane ainsi que d’acteurs de la société civile.
Le projet de construction du centre pour femmes sera édifié sur une superficie de 600 m2, dont 400 m2 couverts. Le centre féminin, qui comprend deux ateliers, deux salles polyvalentes, une salle d’alphabétisation, un bloc administratif et deux blocs sanitaires, nécessite un coût prévisionnel de deux millions de dirhams. Il est financé conjointement par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité et l’Agence de promotion et de développement des provinces et préfectures du Nord du Royaume. Le projet vise la contribution à l’alphabétisation, à la formation et à l’assistance sanitaire et juridique aux femmes et jeunes filles du milieu rural. Les associations féminines locales et la commune de Selouane sont impliquées en tant que partenaires dans la gestion dudit projet. Quant au centre pour jeunes, il sera réalisé sur une superficie de 2.600 m2, dont 700 m2 couverts.
Le projet qui comporte une salle polyvalente, un centre de documentation, une salle multimédias, un bloc administratif, une buvette et deux terrains de sport, nécessite une enveloppe budgétaire de trois millions de dirhams. Ce projet est financé par l’incontournable Fondation Mohamed V pour la Solidarité, et sera géré en partenariat avec les associations locales dans un souci de responsabilisation et d’implication de la population locale dicté par la notion de proximité que SM le Roi tient personnellement à mener jusqu’au bout. La population de la province de Nador dépassait en 1995 les 250 000 habitants et représentait ainsi environ 0,1 % de la population urbaine totale. Quant à Nador, c’est une ville méditerranéenne, brillamment située au bord d’une immense lagune au centre d’une riche région agricole. Sur le papier, la région connaît une immense activité économique et commerciale.
Malheureusement ces activités demeurent confinées dans l’informel; par conséquent, la ville et a fortiori la population locale n’en tirent aucun profit. D’où l’intérêt porté par SM le Roi à son égard, avec sa présence effective sur place. D’ailleurs, au cours de son histoire, la ville de Nador et sa région, a toujours suscité un intérêt particulier chez les grands sultans de la dynastie alaouite en raison de sa position stratégique.
Le sultan sidi Mohamed Ben Abdellah avait choisi le site de Nador comme point de rassemblement de ses troupes pendant le siège de Melilla.
Sidi Mohammed Ibn Abderrahmane s’est longuement installé à la Kasbah de Selouane en qualité de représentant de son père dans la région, alors que les Sultans Moulay Slimane, Moulay Ismaïl et Moulay Hassan 1er, ils ont doté, chacun en son temps, la région de diverses ressources pour la consolider face aux convoitises des empires coloniaux. Voilà qu’au début du nouveau millénaire, SM Mohamed VI veille personnellement à mettre cette ville dans le contexte qu’elle mérite à l’instar de plusieurs régions qui, jusqu’à une période récente, étaient considérées comme injustement marginalisées.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *