Najia Adib : «Les parents sont les mieux habilités pour l’éducation sexuelle de leurs enfants»

Najia Adib : «Les parents sont les mieux habilités pour l’éducation sexuelle de leurs enfants»

ALM : Qu’est-ce que l’on entend par éducation sexuelle?
Najia Adib : Lorsque l’enfant atteint un certain âge (situé entre 4 et 6 ans), les parents lui font découvrir ses organes génitaux et lui expliquent par la même occasion la fonction de son appareil génital. L’enfant, fille ou garçon, lorsqu’il comprend et assimile bien la fonction de ses organes génitaux, il n’aura pas de difficulté dans le futur, c’est-à-dire lorsqu’il sera adulte. Il est donc important que les parents éduquent leurs enfants sur le plan sexuel.

Comment évaluez-vous le niveau de l’éducation sexuelle chez les Marocains?
La majorité des personnes ne souhaitent pas aborder le sujet. Certaines personnes ont une sorte de complexe par rapport à la sexualité. Bon nombre de personnes ont un niveau très bas en matière d’éducation sexuelle. Le fait de considérer tout ce qui est lié à la sexualité comme un tabou entrave l’instauration de l’éducation sexuelle. Il faut que les gens arrêtent de compliquer les choses. La sexualité fait partie de la nature humaine. Aussi, il ne faut pas croire que le fait de parler de la fonction des organes sexuels serait contraire à la pudeur. Inculquer aux enfants des notions sur la sexualité les aide à mieux comprendre leur nature et les aide de même à développer leur culture générale.

Comment aborder la sexualité avec les enfants ?
L’éducation sexuelle aide les enfants à mieux s’orienter. Il faut que les parents discutent avec leurs enfants de la sexualité, cela fait partie de l’éducation. Le dialogue entre les parents et leurs enfants est essentiel. C’est un moyen qui renforce la confiance entre les deux parties. Et c’est à travers ce dialogue que plusieurs problèmes peuvent être évités, notamment dans la phase de l’adolescence qui est une phase cruciale dans la vie de l’individu.
En l’absence de dialogue, les enfants sont souvent sujets à la déviance et aux comportements malsains, notamment les relations sexuelles hors mariage. Et en conséquence, plusieurs adolescentes peuvent tomber enceintes.

Qu’en est-il de la formation des enseignants ?
Je crois que l’éducation sexuelle doit se faire avec les parents et par les parents. Ils sont les mieux habilités pour l’éducation sexuelle de leurs enfants. La phase la plus importante est celle où les enfants communiquent  avec leurs parents. J’entends par cela que les parents doivent inculquer à leurs enfants l’éducation sexuelle. Vient ensuite le rôle de l’enseignant. Il s’agit de la seconde phase qui complète la première, celle des parents. Et puis la relation entre l’élève et l’enseignant n’est plus une relation fondée, généralement, sur le respect et la confiance mutuelle, comme c’était le cas dans le passé.

Quel est le rôle des parents dans l’éducation sexuelle ?
Notre association a toujours placé l’éducation sexuelle parmi ses priorités. Je conseille aux parents d’être toujours à l’écoute de leurs enfants et d’être aussi indulgents avec eux, lorsqu’ils commettent des erreurs infimes. Les parents doivent aussi responsabiliser leurs enfants dès leur jeune âge. Cela aide les enfants à avoir plus confiance en eux. Et l’assurance en soi est un élément capital pour l’être humain.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *