Nationalité: Les Marocains, champions toutes catégories des naturalisations en Europe!

Nationalité: Les Marocains, champions toutes catégories des naturalisations en Europe!

Eurostat, l’Office statistique de l’Union européenne (UE),  vient de dévoiler les chiffres sur l’acquisition de la nationalité dans les pays de l’UE en 2011. Sans grande surprise, les Marocains arrivent en tête de liste des naturalisations en Europe. Sur les 783.100  personnes ayant acquis la nationalité d’un État membre de l’UE, 64.300  étaient des citoyens marocains. Le document précise que les Marocains arrivent également en tête en France. Le rapport indique à ce sujet qu’en France les plus grands groupes ayant acquis la nationalité ont été les Marocains (18,3% du total des octrois de nationalité) suivis des Algériens (13,1%).

Les Pays-Bas  leur ont réservé 23,9% des naturalisations en 2011 et 23,6 % en Belgique. Les Marocains emportent 19,1% des octrois de nationalité italienne devançant  les Albanais (14,4%). En Espagne, le Maroc avec 12,6% du total des octrois des nationalité est devancé par deux pays, à savoir l’Equateur (27,9%) et la Colombie (17,3%). Après les Marocains, le rapport souligne que les Turcs (48.900), les Equatoriens (33.700) et les Indiens  (31.700) ont acquis le plus grand nombre de nationalités dans l’UE.

Les Roumains (26.000 personnes) ont constitué le premier groupe de citoyens de l’UE ayant acquis la nationalité d’un autre État membre de l’UE, suivis des Polonais (11.000), des Italiens (7.500) et des Portugais (6.900). Par ailleurs, le rapport Eurostat précise que près d’un quart des nouveaux citoyens de l’UE étaient marocains, turcs, équatoriens ou Indiens.  A ce sujet, l’Office souligne que les nouveaux citoyens   étaient principalement originaires d’Afrique (26% du nombre total de nationalités acquises), d’Asie (23%), de pays européens hors UE  (19%), d’Amérique du Nord et du Sud (17%)  ou d’autres Etats membres de l‘UE (11%).

Quant aux pays ayant octroyé le plus de nationalité, il y a lieu de relever le Royaume-Uni (177.600 personnes, soit– 9%), suivi de la France (114.600 personnes, -20%), l’Espagne  (114.600, -7%) et l’Italie (56.200, -15%) . Seule l’Allemagne (109.600, +5%) a enregistré une augmentation. Ensemble, ces cinq pays représentent près des trois-quarts de toutes les nationalités octroyées par les États membres de l’UE. S’agissant des caractéristiques de ces nouveaux naturalisées , il est à noter une légère prédominance des femmes (52%) . L’âge médian des personnes ayant   la nationalité   était de 32,5 ans, près d’un tiers étant âgé de moins de 25 ans et quasiment la moitié ayant entre 25 et 44 ans, alors que les 55 ans et plus représentent moins de 7%.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *