NEET : Ces jeunes sans emploi et hors du système scolaire seraient près de 6 millions en 2019

NEET : Ces jeunes sans emploi et hors du système scolaire seraient près de 6 millions en 2019

L’ONDH lance une étude sur cette catégorie mal connue

L’Observatoire national du développement (ONDH) va réaliser une importante étude sur les jeunes qui sont sans emploi, hors du système scolaire et ne suivent aucune formation, à savoir les NEET (Not in Employment, in Education or Training). L’Observatoire vient ainsi de lancer un appel à candidature pour le recrutement d’un groupe d’experts. Estimés à près de 6 millions en 2019 (selon les projections démographiques 2014-2050 du HCP), ces jeunes âgés de 15 à 24 ans sont totalement ignorés.

L’ONDH fait remarquer que les taux de chômage les plus élevés sont constatés, en particulier, parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans, soit 23,1%, les détenteurs d’un diplôme avec un taux de 16,5%  et pour tous les NEET. D’après l’enquête Panel des ménages de l’ONDH, la proportion des jeunes NEET dans la population s’était élevée en 2017, à 31,5%. Cette étude quantitative sera réalisée dans cinq régions, à savoir Casablanca -Settat, Tanger-Tétouan-Al Hoceima, l’Oriental, Fès-Meknès et Marrakech-Safi.

Les deux milieux urbain et rural seront concernés. Celle-ci  a pour finalité de dresser un profil sur cette population de laissés-pour-compte à travers un diagnostic et une analyse qualitative territorialisée sur ces jeunes, et ce en complémentarité avec les travaux quantitatifs menés par l’ONDH-Banque mondiale.  Il s’agira de mieux comprendre l’origine et le contexte de l’exclusion de ces NEET, les obstacles auxquels ils sont confrontés et les ayant menés à cette situation.

Cette enquête aura aussi pour finalité  d’identifier les mécanismes pour une insertion économique et sociale efficiente de cette catégorie de la population. L’insertion professionnelle des «Neet» est aujourd’hui un enjeu majeur pour le gouvernement. Cette catégorie de jeunes qui ont pour la plupart quitté les études très tôt, sans  diplômes, a besoin d’être accompagnée vers l’emploi  à travers des formations spécifiques.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *