Néphrologie : une année 2004 chargée

La formation continue sur les maladies néphrologiques (reins et appareil urinaire), seront en 2004, d’une portée nationale, maghrébine, africaine, européenne et internationale, déclare le professeur rédouane Ramdani, président de la société marocaine de néphrologie. Ainsi, le 30 janvier 2004, à Casablanca, c’est la Journée conjointe de cardiologie et de néphrologie, en collaboration avec la société marocaine de cardiologie, qui portera sur les risques cardio-vasculaires et les maladies néphrologiques (néphropathies), ainsi que sur les répercussions de l’insuffisance cardiaque sur le rein. Pour le 4 mars 2004, également à la faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca, c’est la tenue de la 2ème journée scientifique en hommage au Docteur Mahfoud, fondateur de la néphrologie marocaine. La Journée du printemps de néphrologie du 17 mars 2004 sera organisée dans une ville marocaine en dehors de Casablanca, permettant ainsi une décentralisation et une régionalisation de la formation continue. Cela permettra aux médecins-enseignants des facultés de médecine d’aller au devant de leurs collègues médecins marocains, qui parfois se trouvent dans l’impossibilité d’assister aux différentes sessions de formation continue tenues la plupart du temps à Casablanca ou à Rabat. La capitale du sud, Agadir, accueillera les 16 et 18 septembre 2004, le Congrès africain de néphrologie qui sera jumelé au 4ème congrès national marocain de néphrologie. La néphrologie maghrébine sera à l’honneur, par la tenue à Tunis en mars 2004 du Congrès maghrébin de néphrologie, l’occasion pour les médecins néphrologues algériens, tunisiens et marocains d’échanger leurs expériences respectives. Autres manifestations d’envergure internationales, la réunion de la Société française de transplantation les 27 et 28 novembre 2003 et la Semaine d’urologie et de néphrologie les 24 et 25 janvier 2004. Pour sa part, l’Association européenne de dialyse et de transplantation rénale, qui traitent de ces deux alternatives thérapeutiques de l’insuffisance rénale terminale, réunira à Lisbonne du 2 au 5juin 2004, les spécialistes des différents pays d’urologie pour faire le point sur les nouveautés thérapeutiques en matière de dialyse et de transplantation rénale. Pour le Professeur Rédouane Ramdani, président de la SMN, toutes ces rencontres scientifiques, doivent constituer des occasions pour les organes d’information et d’éducation pour la santé, afin de sensibiliser la population sur les moyens de prévention des maladies liées au rein ou sur les actualités thérapeutiques en néphrologie.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *