New York loves Morocco – II

New York loves Morocco – II

Que ce soit dû au nombre grandissant d’immigrants marocains aux Etats-Unis ou au fait que de plus en plus d’Américains visitent le Maroc, mais peut-être aussi depuis que les réseaux sociaux tels que Pinterest ont habitué l’œil nord-américain à l’esthétique marocaine, l’intérêt pour notre pays est vif et soutenu dans la Grosse Pomme.

Les tapis marocains ne sont plus rares dans les vitrines des boutiques de déco, les poufs en cuir roses, verts, jaunes et bleus ont beaucoup de succès et toute fashionista qui se respecte possède une jolie paire de babouches.

La gastronomie talonne de près la décoration intérieure et plusieurs excellentes petites adresses commencent à se faire un nom aux quatre coins de la ville. La cosmétique n’est pas en reste, à en croire le fabuleux engouement pour l’huile d’argan, qui est devenue en moins d’un an la star incontestée des rayons beauté. Tour d’horizon des lieux qui rendent hommage «au plus beau pays du monde».

ABC Carpet & Home
888, Broadway (Union Square)
abchome.com

Le grand magasin de décoration intérieure le plus réputé de New York est littéralement tombé amoureux des tapis marocains. Découverts par Madeline Weinrib et Graham Head, les présidents de ABC Carpet – il y a une bonne dizaine d’années – durant leurs pérégrinations autour du monde, les Beni Wahrayn et autres Boucharouettes connaissent un succès grandissant auprès d’un public new-yorkais séduit par l’incroyable diversité des formes, couleurs et matières de ces œuvres d’art faites main. Même s’ils avouent que les tapis anciens de qualité sont de plus en plus difficiles à trouver (ils en importent 20 à 30 pièces par an contre 100 à 200 pièces il y a à peine 5 ans), les acheteurs de ABC Carpet trouvent que les tapis marocains «possèdent une âme unique et chacun porte une histoire authentique et très sophistiquée dans leur naïveté, qui les rend incroyablement populaires auprès de nos clients».
Ce temple de la déco propose également des coussins, des poufs en laine, des babouches berbères, des verres à thé recyclés, des plateaux en cuivre, etc. Le tout entièrement importé du Royaume chérifien.

Imports from Marrakesh
88, 10th Avenue (Chelsea Market)
importsfrommarrakesh.com

C’est dans cette ancienne biscuiterie Oreo transformée en marché couvert le plus élégant de la Grosse Pomme que se niche un véritable bazar marocain, parfaitement identique à une boutique d’artisanat d’une ruelle du souk de Marrakech. Tapis, couffins, tarbouches, babouches, plateaux de cuivre, théières, poufs en cuir colorés, miroirs travaillés, coussins en laine rayés, carreaux ciments, plats en céramique de Fès et Safi, cendriers, lanternes… Tout, absolument tout le Maroc est à portée de main dans cette charmante boutique impeccablement tenue par Mohamed, Ayoub et Abderrahim qui servent également de guides touristiques aux aspirants voyageurs qui entrent régulièrement demander conseil sur les endroits à visiter, les moyens de transport, la nourriture et la culture. Idéalement placés au cœur d’un haut lieu touristique new-yorkais, «Imports from Marrakesh» fait rayonner le Maroc bien au-delà des Etats-Unis !

Tanjawi Market
25 Steinway St. (Astoria)

En manque de couscous Dari ou de sardines de Safi ? Tanjawi Market est la seule épicerie 100% marocaine de New York. Un court voyage en métro vers le Queens sera récompensé par des étagères de confiture Aïcha, de thé noir Gunpowder, de miel, d’amandes, de noix, de cumin, de safran, d’ail, d’huile d’olive Mimouna ou de Harissa et des vitrines pleines de kesras fumantes, de m’semen, de raïf et de baghrir épaisses d’un jaune délicat. Tanjawi Market fait également office de boucherie halal très courue par la communauté musulmane de la plus grande métropole américaine. Le personnel est marocain et mexicain et la clientèle majoritairement méditérrannéenne mais attire aussi des Américains curieux d’une cuisine différente ou de retour de séjour au Maghreb. L’été, l’épicerie ouvre son patio extérieur et sert des grillades qui n’ont rien à envier à celles de Bouznika.

Tribes of Morocco
47, Delancey St. (Lower East Side)

Moins touristique et moins sophistiqué que son concurrent du Chelsea Market parce que plus excentré; mais peut-être plus «authentique» dans son style 100% chaâbi, le bazar «Tribes of Morocco» propose des salons marocains (canapés, tissus, mousses), des plafonniers en cuivre, des poteries de Safi, des tapis du Haut et Moyen-Atlas et tout ce qu’on s’attend à trouver dans un bazar digne de ce nom. Attention à téléphoner avant d’y aller parce que le magasin est souvent fermé.

Eve Boisanfray
New York

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *