Noor lance l’école des parents

Noor lance l’école des parents

Une nouvelle cellule est en phase de création au sein du Centre Noor de rééducation et de réadaptation, basé à Casablanca. Il s’agit d’une cellule chargée essentiellement des parents des enfants handicapés qu’accueille le Centre. «C’est un nouveau projet sur lequel nous nous penchons actuellement. Ce projet consiste en fait sur l’apprentissage des parents de ces enfants handicapés des importants gestes de la rééducation physique», précise Amina Slaoui, vice-présidente de l’Amicale marocaine des handicapés, l’association derrière la création de ce Centre. Et d’ajouter que cette cellule portera le nom de «l’école des parents» et qu’elle sera opérationnelle dans deux mois. En fait, cette nouvelle structure permettra aux parents de mieux connaître l’handicap de leurs enfants, de mieux se comporter avec leurs particularités et de mieux gérer leurs problèmes au quotidien. Il faut noter que 60% des patients du Centre Noor de rééducation et de réadaptation sont des enfants souffrants d’infirmité motrice cérébrale (IMC), et donc censés suivre des séances d’éducation physique d’une manière régulière et permanente. La création de cette «école des parents» est venue donc faciliter un peu la tâche au Centre, en apprenant aux parents le B.A.-BA des techniques de la réadaptation médicale.
En plus de la réadaptation médicale, le Centre a également une mission de réadaptation sociale. C’est ainsi qu’au sein de cet établissement, des institutrices veillent à la scolarité des enfants hospitalisés. Une manière comme une autre pour préparer l’enfant à une meilleure réinsertion dans la société après son passage dans ce centre de rééducation et de réadaptation. Amina Slaoui, vice-présidente de l’Amicale marocaine des handicapés, tient tout de même à préciser que «le Centre Noor de rééducation et de réadaptation n’est pas un simple centre pour handicapés, mais bel et bien un établissement hospitalier dédié à la rééducation physique et à la réadaptation fonctionnelle». D’ailleurs, il est l’unique centre au Maroc dans son genre, puisqu’il apporte aux patients des soins précis du stade post-opératoire, ou post-traumatique, jusqu’à la phase de séquelles. Créé en 2000, à Bouskoura, en face de la forêt, le Centre Noor de rééducation et de réadaptation a une capacité d’accueil de 80 lits et une équipe médicale comprenant des médecins, des infirmiers, des assistances sociales, des kinésithérapeutes, des orthophonistes, des psychologues…Il faut noter que ce Centre a vu le jour grâce à l’action de l’Amicale marocaine des handicapés, et ce à travers la collecte de fonds en procédant à l’organisation de cinq téléthons. Le premier a été organisé en mai 1993 et a permis de collecter 7,9 millions de Dh. Le second, en 1994, a permis de recueillir 11,2 millions de Dh. Le troisième, en 1998, a fait 20 millions de Dh. Les deux dernières éditions ont permis de collecter respectivement, en 2000 et en 2002, 8 millions de Dh et 5 millions de Dh.
En œuvrant actuellement à la création de cette « école des parents », le Centre veut faire bénéficier d’autres patients de ses services.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *