Notre sondage : Subsahariens : les internautes s’expriment

Le problème des immigrés subsahariens a subitement refait surface ces derniers jours suite à une série d’assauts contre la clôture métallique du préside occupé de Mellilia. Il y a deux semaines, des centaines de ressortissants subsahariens ont tenté de passer à nouveau de l’autre côté et ce en usant de la force. Sept cents personnes ont participé à ce nouvel assaut qui a permis à 400 clandestins de passer de l’autre côté. D’après les autorités espagnoles de la ville, sept policiers ont été blessés par les assaillants ayant usé de pierres. L’assaut s’est soldé par 135 blessés dont 5 dans un état grave. Quelques jours après, les immigrés clandestins sont revenus à la charge. Une centaine de personnes avaient réussi à passer le double grillage séparant le nord marocain de l’enclave espagnole de Méllilia, lors d’une nouvelle tentative d’infiltration massive. Il est clair que ce problème commence à prendre de l’ampleur. Premier pointé du doigt, le gouvernement marocain accusé d’avoir mal géré ce dossier. 55,1 % des lecteurs d’ALM, ayant participé à notre sondage consacré à cette affaire, trouvent que le gouvernement marocain ne gère pas ce dossier de manière suffisante. Ainsi, 983 internautes pensent que le Maroc doit fournir plus d’efforts. Ces internautes trouvent que le Maroc qui est soumis à une forte pression de la part des Européens, fait état d’une mauvaise gestion du dossier. 34,5 % des internautes, ayant réagi au sondage sur le site d’ALM, pensent aussi que la gestion du gouvernement n’est pas un modèle.  616 personnes sondées ont estimé que la manière dont le Maroc traite le dossier est discutable. Ces derniers trouvent que malgré les efforts déployés par le gouvernement, le Maroc devrait cerner le dossier sous tous les angles. En effet, le problème des Subsahariens n’est pas uniquement du ressort du Maroc. L’Algérie joue un grand rôle dans cette affaire. Cependant, lors de ses négociations avec les Espagnols, les responsables marocains chercheraient plutôt à plaire à leurs homologues. Et puis, pas un mot en public sur la responsabilité de l’Algérie dans ce phénomène sachant que la frontière algérienne est une véritable passoire. L’Europe, elle, veut mettre tout sur le dos du Maroc. Enfin, seulement 10,4% des lecteurs d’ALM sont satisfaits de la gestion marocaine du problème des immigrés subsahariens. Soit 186 personnes qui trouvent que le gouvernement gère le dossier des immigrés subsahariens d’une manière efficace.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *