Nour-Eddine Bargaâ : «Il faut manger sain et propre»

Nour-Eddine Bargaâ : «Il faut manger sain et propre»


ALM : Quelles sont les précautions à prendre pendant Aïd Al Adha ?
Nour-Eddine Bargaâ : Premièrement, il faut prendre certaines précautions. Le mouton doit être abattu selon des normes d’hygiène déterminées. Ainsi, il faut voir notamment la qualité de la viande, et c’est le vétérinaire qui doit examiner la bête avant et après l’abattage et voir si elle est atteinte de certaines maladies. Car, il existe certaines maladies parasitaires qui peuvent être transmises par le mouton. On cite, entre autres, le Kyste Hydatique, ou bien connu sous le nom de l’hydatidose. Ce sont des vésicules remplies d’eau qui se trouvent en général dans le foie du mouton. C’est une maladie parasitaire et infectieuse. La contamination est beaucoup plus le fait de contacts directs avec le chien que par ingestion d’aliments souillés par ses déjections. Ces viscères infectés peuvent être responsables d’infection de canidés et par conséquence de la pérennisation de cette parasitose, qui pourrait ensuite atteindre l’homme à travers les facteurs exposés plus haut. De ce fait, pour éviter cette maladie, à l’occasion du sacrifice des moutons, il convient de ne pas éliminer les organes infestés ou suspectés de l’être, dans la nature, ni dans les décharges publiques (ils seront facilement repérés par les chiens); mais de saisir et détruire les viscères infestés, ou les enterrer à une profondeur suffisante.

Quels sont les troubles digestifs que l’on peut avoir suite à la consommation de la viande du mouton ?
Il existe des problèmes digestifs au niveau de l’appareil digestif. Il s’agit de l’indigestion, et comme son non l’indique, le terme signifie une mauvaise digestion. Cela est dû à la grande quantité des matières grasses consommée ou un repas riche et copieux. En général, tout ce qui est gras, n’est pas évacué d’une manière simple à l’estomac. Quand il s’agit de ce problème de l’indigestion, l’estomac n’arrive pas à évacuer cette quantité et la vidange gastrique se fait mal. L’indigestion provoque des ballonnements, nausées, vomissements, douleurs aiguës et migraines. De même, la consommation abondante d’acide chlorhydrique ou enzymes digestives causeront un sentiment d’indigestion après un repas. Une infection fongique ou un déséquilibre bactérien dans l’intestin aura également comme conséquence les symptômes de l’indigestion. La tension nerveuse affecte aussi le système digestif qui cause un manque de sécrétions causant l’indigestion. En outre, le fait de manger avec excès provoque une tension sur le mur d’estomac qui cause la nausée.

Et en cas d’ulcère gastrique, peut-on consommer la viande du mouton ?
Il n’y a pas de danger si l’on mange la viande d’agneau même si l’on souffre d’ulcère. Il n’y a pas de contre-indications mais il ne faut pas trop en manger pour ne pas avoir d’indigestion. Par contre, les personnes souffrant de maladies de foie ne doivent pas trop en abuser. En plus j’insiste sur le fait qu’il faut manger sain et propre.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes souffrant de problèmes digestifs?
Je vais m’adresser plus aux gens souffrant de maladies métaboliques comme l’hypertension, cholestérol, cardio-vasculaire ou les diabètes qui doivent prendre des précautions. Parce que la viande d’agneau contient une grande quantité de matières grasses. Je peux juste signaler que les épices consommées dans la cuisine marocaine ont un effet antiviral et des bienfaits gastriques contre quelques microbes et antioxydant. Je peux noter qu’il n’y a pas d’étude scientifique qui montre un effet négatif de ces épices sur l’appareil digestif. Et il n’y a pas de raison de ne pas les consommer. Par ailleurs, le salage des aliments et leur conservation sous le soleil ont montré des effets néfastes dans quelques pays asiatiques comme le Japon. La plupart de ses habitants consomment des poissons séchées et salées. Il y a une matière appelée la nitrosamine qui se développe à ce niveau. C’est un produit cancérigène responsable de la genèse des concerts gastriques. Dans ce cas, il faut bien conserver les aliments et les produits périssables en général dans une température très basse.

Quelles sont les habitudes alimentaires à suivre pendant l’Aïd ?
Les boissons au cours des repas sont déconseillées. Au niveau de l’estomac, il y a des enzymes qui amorcent la digestion. Quand on boit de l’eau après les boissons, cela génère une dilution qui provoque le fonctionnement des enzymes.


Quelques conseils à suivre 

• L’hygiène alimentaire :
Le patient doit éviter l’usage d’alcool, de tabac, de condiments, de la viande, du poivron rouge, les aliments aigres, les cornichons, le thé et le café. Il devrait également éviter les aliments sucrés et les gâteaux ainsi que les eaux gazéifiées.
• Mesures alimentaires :
– Abstenez-vous bien sûr totalement d’alcool et de tabac qui, même s’ils ne sont pas à l’origine de votre gastrite, ne feraient que l’aggraver.
– Mangez lentement, en mastiquant soigneusement (ce qui permet aux aliments d’être bien morcelés et soumis plus longtemps à l’action chimique de la salive qui constitue la première – et importante – étape de la digestion, et d’être ainsi mieux et plus rapidement digérés par les sucs gastriques de l’estomac), et ne manquez pas de procéder si cela s’avérait nécessaire aux soins dentaires qui s’imposent pour pouvoir le faire.
– Absorbez les aliments chauds ou froids, mais jamais brûlants ou glacés.
– Évitez systématiquement les condiments, le vinaigre (que vous remplacerez par du citron)
De même les tomates, si votre estomac est déjà irrité. Ce ne sont pas de mauvais aliments mais sur une muqueuse irritée ils deviennent agressifs.
– Évitez au maximum l’aspirine.
– Consommez au contraire les viandes grillées, les volailles rôties, les poissons maigres, les œufs, les légumes verts, ne pas manger le pain trop frais, préférer les biscottes ou le pain rassis. Particulièrement recommandé, le riz et le soja.
– Conservez le rythme de trois repas par jour pour ne pas dérégler votre organisme à être tenté de grignoter à n’importe quelle heure de la journée.
– Équilibrez vos repas, si vous mangez copieusement à midi, prenez un repas léger le soir tel une soupe de légumes, rassasiante et riche en vitamines.
– Buvez des jus de fruits sont plus caloriques et à consommer avec modération…
– Foncez sur les crustacés sont moins riche en acide gras, ils sont très peu calorique, et en plus ils sont riches en protéines et d’oligo-éléments.
Pour le dessert, difficile d’éviter les gâteaux.
– Dégustez l’un ou l’autre accompagnés d’un fruits frais : mandarine, orange, ananas… Enfin n’oubliez pas de boire abondamment de l’eau et prenez le temps de mâcher pour bien digérer.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *