Nouveaux présidents pour les commissions permanentes

Nouveaux présidents pour les commissions permanentes

Au titre de la deuxième année de la 8ème législature, la Chambre des représentants a tenu, mardi 14 octobre, une séance plénière consacrée à l’élection des membres du bureau de la Chambre et des présidents des commissions permanentes. S’agissant des présidents des commissions, des changements notables ont été enregistrés, marquées par l’élection d’une femme à la tête d’une commission permanente. La députée PJD Bassima Hekaoui  présidera la commission des secteurs sociaux, en remplacement du député du groupe Rassemblement et Modernité Noureddine Lazrak.  La présidence de la commission des Affaires étrangères, de la Défense nationale et des Affaires islamiques est revenue quant à elle à Mohamed Adad du groupe de l’Union constitutionnelle, remplaçant Fouad Ali El Himma. Pour ce qui est de la commission de la Justice, de la Législation et des droits de l’Homme, c’est Mohamed Mustapha Ibarihimi du groupe socialiste qui a été élu à sa tête, remplaçant le péjidiste Habib Choubani.
Pour sa part, Mohamed Mobdie du groupe haraki change de casquette et devient président des secteurs productifs. Son ancien poste comme président de la commission de l’Intérieur, de la Décentralisation et des Infrastructures est revenu à Najib Ouazzani du groupe Rassemblement et modernité. Quant à la commission des Finances et du développement économique, elle sera chapeautée durant cette deuxième année de la 8ème législature par Aâmar Achaikh du groupe istiqlalien de l’unité et de l’égalitarisme. S’agissant de la vice-présidence de la Chambre des représentants, il y a lieu de noter que le député PJD Lahcen Daoudi remplacera  son collègue Abdellah Baha à ce poste. Sur le même registre, Nouredine Lazraq du groupe Rassemblement et modernité est  devenu huitième vice-président de la Chambre des représentants. Par ailleurs, il a été procédé à l’annonce des noms des présidents des groupes parlementaires.
Il s’agit de Abdelaziz El-Hafdi Alaoui, président du groupe Rassemblement et modernité (80 députés), Latifa Bennani Smires, présidente du groupe istiqlalien de l’Unité et de l’égalitarisme (54 députés), Mustapha Ramid, président du groupe de la Justice et du Développement (46 députés), Driss Sentissi, président du groupe haraki (42 députés), Ahmed Zaidi, président du groupe socialiste (41 députés), Chaoui Benassal, président du groupe de l’Union constitutionnelle (27 députés) et Rahou Hilaâ, président du groupe de l’Alliance des forces progressistes et démocratiques (22 députés).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *