Nouvel avocat, nouveau report

Pour la troisième fois, la Chambre criminelle près la Cour d’appel de Rabat a reporté, lundi, le procès du Français Pierre Richard, alias «Abou Abderrahmane» et des 33 autres «takfiristes» de la Salafiya Jihadia impliqués dans les attentats terroristes du 16 mai, à l’audience de demain, mercredi. Ce report a eu lieu après la désignation d’un nouvel avocat français, Me Vincent Courcelle-Labrousse, qui vient pour assister Robert Richard. Lors de la séance matinale de ce lundi, l’avocat marocain soutenant le ressortissant français, Me Zahrach, a demandé une fois encore un report du dossier pour permettre au nouvel avocat de préparer ses plaidoiries. Acceptant la requête, la Cour a décidé de le reporter pour demain. Pierre Richard et les 33 autres «takfiristes», sont poursuivis notamment pour constitution d’une association de malfaiteurs pour préparer et commettre des actes terroristes, tentative d’attenter à la vie de personnes et à leur sécurité, tentative de vol et d’extorsion de fonds, tentative de fabrication et détention d’explosifs, tentative de collecte et de livraison de fonds avec l’intention de les utiliser dans des actes criminels. Par ailleurs, la même Chambre criminelle a reporté l’examen de deux autres dossiers concernant six membres de la Salafiya Jihadia. Le premier, qui concerne Mohamed Kerrar, poursuivi pour constitution d’une association de malfaiteurs en vue de préparer des actes terroristes, tenue de réunions sans autorisation et exercice d’activités au sein d’une association non reconnue, a été ajourné également à l’audience de demain, mercredi. Alors que le second dossier, qui concerne cinq adeptes de la Salafiya Jihadia, a été reporté à l’audience de lundi prochain.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *