Nouvelle impulsion à la coopération

La deuxième journée de la visite officielle du président du gouvernement autonome de l’Andalousie, Manuel Chaves, au Maroc a été marquée par plusieurs activités.
Ainsi, hier, le président de la Junta (gouvernement autonome andalou), accompagné des membres de sa délégation, a visité le mausolée Mohammed V où il a déposé des fleurs à la mémoire des deux défunts Souverains Mohammed V et Hassan II. Au terme de cette visite, Chaves a signé dans le livre d’or du Mausolée. "Avec ma reconnaissance et mon amitié au peuple marocain que cette monarchie représente", a-t-il écrit. Auparavant, le responsable andalou avait eu un entretien avec le ministre des Finances et de la privatisation, Fathallah Oualalou. Ensuite, Chaves s’est réuni avec le premier secrétaire général de l’USFP, Abderrahmane Youssoufi, autour d’un déjeuner de travail. En fin d’après-midi, le responsable andalou devait cosigner avec le ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Mohamed Banaïssa, un accord de coopération entre les gouvernements marocain et andalou qui prévoit la mise en application d’un programme de coopération transfrontalière. Le budget prévu pour l’exécution de ce programme de coopération, d’ici 2006, a été fixé à 48 millions d’euros et devra être alimenté conjointement par le gouvernement marocain et le gouvernement autonome de l’Andalousie.
Ce programme de développement transfrontalier entre le Maroc et l’Andalousie qui concerne exclusivement les régions Nord du Maroc (Tanger-Tétouan, Taza-Al Hoceima-Taounate) et l’Oriental, fixe sept axes d’intervention prioritaires. Ils concernent les services sociaux de base (lutte contre la pauvreté, éducation et santé), le développement social (enfance, jeunesse, femmes et handicapés), le développement économique (agriculture, développement rural, promotion de l’économie sociale et emploi..), les infrastructures, le renforcement des institutions, l’environnement et l’énergie, la culture et la restauration du patrimoine.
Rappelons que le leader andalou du Parti Socialiste Ouvrier espagnol (PSOE) était arrivé au Maroc, mardi, et avait été reçu par le Premier ministre, Driss Jettou. Lors de cette entrevue, Jettou a souligné "l’étroite communauté de destins qui existe entre l’Andalousie et le Nord du Maroc, fondée sur la proximité géographique, l’intimité culturelle, les liens humains tissés par une longue histoire commune et des intérêts économiques partagés mais également l’énorme potentiel de coopération qui existe entre les deux régions", a indiqué un communiqué de la primature. À cette occasion, les deux parties se sont félicitées de la signature d’une Déclaration d’intention et d’un programme de développement transfrontalier Andalousie-Maroc portant sur la période 2003-2006, prévue lors de cette visite.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *