Nucléaire : Le Maroc signe le protocole additionnel de l’AIEA

Ce protocole a été signé en présence notamment du directeur général de l’Agence, Mohamed El Baradei, qui s’est félicité, à cette occasion, de la démarche du Royaume et de la qualité des relations qu’il entretient avec l’AIEA. Il a de même souligné les efforts constants que déploie le Maroc dans le domaine des applications nucléaires et sa contribution positive aux efforts de l’agence tant pour ce qui concerne les activités de contrôle, de vérification que pour ce qui a trait à la coopération technique. Par le biais de ce protocole, le Maroc octroie à l’AIEA davantage de souplesse en ce qui concerne les procédures de vérification relatives aux activités nucléaires menées par notre pays dans les diverses applications civiles (recherche, santé, agriculture, eau, environnement…).
La signature de ce protocole illustre l’engagement du Maroc à soutenir les efforts internationaux de lutte contre la prolifération nucléaire et le renforcement de la sécurité. Elle s’inscrit également dans le cadre de la politique générale du Royaume visant à renforcer la légalité internationale dans un domaine aussi important que celui du nucléaire, indique-t-on auprès de la délégation marocaine. Le ministre, qui a eu plusieurs rencontres avec des responsables au sein de l’AIEA, s’est en outre entretenu avec le directeur de la sûreté, de la protection de l’Environnement de la compagnie autrichienne de raffinage du pétrole, Helga Prazac. M. Boutaleb s’est enquis, à cette occasion, de l’expérience de cette compagnie dans les domaines de la sûreté et de la protection de l’environnement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *