Nuit du Destin, veillées religieuses

A l’occasion de Laylat Al Qadr (nuit du destin), des cérémonies religieuses sont organisées par les fidèles dans toutes les mosquées du pays. Ces cérémonies sont marquées par la lecture de versets du saint coran et la déclamation de louanges et panégyriques du prophète Sidna Mohammed. A la même occasion de la Nuit sacrée «Laïlat Al Kadr», la communauté marocaine à l’étranger organise des veillées religieuses dans les pures traditions de son pays d’origine. Ainsi, la communauté marocaine de Berlin a célébré, mardi dernier, dans la piété et le recueillement la Nuit du Destin au siège de la nouvelle mosquée marocaine de Wedding (nord), inaugurée avant l’été dernier. Ils étaient plusieurs dizaines à venir à la mosquée, avant même l’heure de la rupture du jeûne, pour assister à la veillée religieuse organisée pour la circonstance, qui s’était prolongée au-delà de minuit. Le repas de rupture du jeûne et le dîner avaient été offerts ce jour par l’ambassade du Maroc en Allemagne lors d’une réception organisée en présence de plusieurs fidèles marocains et étrangers, issus du monde arabe et musulman. Le repas de rupture du jeûne est notamment servi, depuis le début du mois sacré de Ramadan, dans cette mosquée, aux étudiants ainsi qu’aux célibataires. Avertis de l’initiative de l’ambassade du Maroc, ils étaient encore plus nombreux, mardi soir, à rallier la mosquée qui est devenue, au bout de quelques mois, un haut lieu de rendez-vous et de retrouvailles pour les Marocains. « Jamais, les Marocains n’avaient été aussi nombreux à se rencontrer, presque tous les jours », a estimé le président de l’Amicale de la communauté marocaine de Berlin, Lahsen Brahim. L’ouverture de cette Mosquée, baptisée « Al Ihsane », est venue combler un immense vide pour la communauté marocaine de Berlin. Si la communauté marocaine est aujourd’hui satisfaite de cette réalisation, l’espace de la salle des prières ne pouvant accueillir qu’une centaine de fidèles, se révèle de jour en jour exigu. Le hall avait été provisoirement transformé en salle de prières pour les femmes. Pour la première fois, les Marocains de Berlin accompliront la prière de l’Aïd El Fitr, en présence et sous la direction d’un Alem et Imam marocain venu spécialement du Royaume à l’occasion du mois de Ramadan. Il s’était rendu pour quelques jours à Brème pour animer des causeries religieuses organisées en faveur de la communauté marocaine au nord-ouest du pays. Il doit rentrer avant le jour de la commémoration de la fête de l’Aïd El Fitr à Berlin.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *