Okacha Diyer : «L’intelligence est plurielle et de surcroît à la portée de tous»

Okacha Diyer : «L’intelligence est plurielle et de surcroît à la portée de tous»


ALM : Pourquoi un livre sur l’intelligence chez l’enfant ?
Okacha Diyer : La pratique pédagogique, que ce soit avec les élèves des classes préparatoires ou ceux des branches ou sections m’a incité à méditer sur le niveau des élèves. Comment se fait-il que certains sont bons et que d’autres pas tellement. C’est en travaillant avec un groupe d’élèves sur des exercices anodins d’algèbre que j’ai constaté que plusieurs d’entre eux qui n’étaient pas des sommités d’intelligence m’ont surpris par la qualité des travaux de dessins qu’ils ont réalisés.

Et pourquoi vous avez focalisé sur une tranche d’âge précise, à savoir l’enfance ?
C’est la tranche d’âge qui a besoin le plus d’accompagnement. Elle est susceptible de développer des réflexes d’excellence et d’étonner par la pertinence de ses réactivités. Il y a aussi l’influence de mon parcours professionnel en tant que lauréat des différents centres de formation pédagogique et chercheur universitaire. Le savoir accumulé et l’expérience acquise en 25 ans de pratique sont autant de motivations qui m’ont conforté dans le travail sur l’intelligence chez l’enfant.

Qu’est-ce que vous attendez en échos de la publication de ce livre ?
C’est contribuer, par mon humble expérience, à instaurer les bases scientifiques pour aborder et évaluer les performances intellectuelles. C’est aussi pour démontrer que l’intelligence n’est pas un bien gardé d’une quelconque souche sociale ou élite. Comme elle n’est pas un monde impénétrable pour le commun des mortels. Le plus important est d’encourager les enfants ou les adolescents et de leur expliquer que l’intelligence est plurielle et de surcroît à la portée. Le cahier de suivi de la progression que j’ai conçu à cette fin aidera élèves, parents et enseignants à spécifier avec exactitude les domaines de l’excellence, les techniques à développer et aptitudes à peaufiner, selon les réelles attentes et besoins de leurs enfants. J’espère aussi déclencher un débat de société qui impliquera chercheurs, scientifiques, pédagogues, élèves brillants ou en difficultés, parents soucieux de voir leurs enfants exceller dans des domaines différents.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *