Omar Ben Abdelaziz , un lycée qui s’apprête à fêter ses cent ans

Omar Ben Abdelaziz , un lycée qui s’apprête à fêter ses cent ans

Il y a des écoles qui marquent leur temps et leur espace par la qualité de leur enseignement. Le lycée Omar Ben Abdelaziz d’Oujda en fait partie. Il suffit de préciser qu’il est le premier lycée moderne du Maroc pour contourner la dimension affective qui l’auréole et la nostalgie qu’il évoque chez ceux qui se rappellent du bon vieux temps. Il suffit aussi de citer les noms de certains de ses élèves tels que Omar Benjelloun, Lahbibe Sinacer, Ahmed Osman, Driss Benhima, Abdelaziz Bouteflika, Chakib Khalil, Christian Nucci et autres patriotes ou sommités intellectuelles et/ou politiques au Maroc, en Algérie et même en France pour comprendre pourquoi cet établissement a bénéficié et continue de bénéficier d’une attention particulière de la part de ceux qui l’ont fréquenté. Dès le début, ce premier lycée du Maroc était construit pour assumer le rôle de catalyseur intellectuel d’un pays tiraillé par de multiples considérations. Pour le colonisateur, il devait confectionner une élite à sa solde et pour les patriotes, il devait servir à concurrencer l’occupant par ses propres atouts en connaissances. Tâche qu’il a assumée merveilleusement pour l’ensemble des protagonistes. Bâti en 1915, en dehors de l’enceinte de la médina (à 200 mètres de Bab Algharbi), le lycée des garçons (c’était sa première appellation) fut, avec d’autres établissements administratifs, le centre névralgique de la nouvelle ville. D’une architecture typiquement marocaine avec des motifs modernes, la bâtisse allait servir de haut lieu de savoir pour une ville appelée à assumer plusieurs rôles dont celui de la propagation des sciences. L’édifice est prestigieux et a connu plusieurs travaux d’addition et de restauration notamment ceux qui sont en cours d’achèvement pour en faire une référence architecturale. Avec des portes et bâtiments auréolés de motifs architecturaux maroco-andalous qui donnent aux différentes arcades et colonnes une solennité religieuse. Au cours des 95 ans de services rendus aux différents cycles et filières, Omar Ben Abdelaziz a accueilli des scientifiques, des littéraires, des techniciens et actuellement il est le lycée qui abrite les classes préparatoires aux grandes écoles. En fait, le lycée compte actuellement dix classes préparatoires : 4 classes Math-physiques et 6 classes de Technologie des sciences de l’industrie, au profit de 340 élèves. Pour ce qui est du cycle qualifiant, le lycée compte 29 classes avec une capacité d’accueil de 1072 élèves. Au niveau des performances, les classes préparatoires ont obtenu des résultats dépassant les 90 % de réussite pour le baccalauréat 2010. Quant aux résultats de réussite pour le cycle qualifiant, ils étaient de l’ordre de 63,4%. Pour Elhassan Mani, proviseur de l’établissement, ce qui fait la spécificité d’Omar Ben Abdelaziz c’est l’assiduité de ses élèves et la rigueur de gestion imposée à tout le monde. Omar Ben Abdelaziz est aussi un établissement ouvert sur son environnement grâce à des partenariats locaux et internationaux. C’est le cas de la fondation Omar Ben Abdelaziz qui a été constituée pour venir en aide aux élèves nécessiteux des classes préparatoires en payant leurs frais de scolarité et leur hébergement. Une fondation qui veille notamment sur le bien- être des élèves internes en leur assurant de meilleurs services en matière de restauration. Les bénéficiaires des bourses complètes de cette fondation sont de l’ordre de 64. Et ce en plus d’autres boursiers à la charge de Maroc Telecom, la Fondation Moulay Youssef de Rabat et le Conseil régional des ouléma de l’Oriental. Il est à préciser que tous les élèves des classes préparatoires sont internes et ils sont au nombre de 342. Omar Ben Abdelaziz est aussi un lycée qui stipule d’être géré par une équipe de bonne gouvernance pour tirer un meilleur profit des partenariats qu’il a tissés avec plusieurs écoles privées et publiques de la région orientale. Sur le plan national, Omar Ben Abdelaziz compte beaucoup sur son partenariat avec l’Agence de développement de l’Oriental qui a rénové la bibliothèque de ses classes préparatoires tout en l’équipant d’une salle multimédia de dernière génération. Sur le plan international, le lycée est en convention d’échange pédagogique avec l’Université américaine d’Ohio. Cela lui a permis d’enrichir son centre de ressources pédagogiques en anglais.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *