Opération de circoncision

Une opération de circoncision d’enfants issus de familles nécessiteuses de la préfecture de Sidi Youssef Ben Ali a été initiée, lundi à Marrakech, par l’association « Zaouia El Khadra pour l’éducation et la culture ».
Cette opération qui a profité à 150 enfants et a mobilisé une trentaine de médecins et d’infirmiers, s’inscrit dans le cadre des activités caritatives de cette association créée en 1985.
Selon son président, Mohamed Bensouda El Ouazir, l’association a fait du social son cheval de bataille à travers notamment la réhabilitation et la restauration des écoles coraniques en les dotant de moyens pédagogiques modernes, et la prise en charge des enfants des couches défavorisées. L’association qui a vu le jour après l’appel de feu SM Hassan II pour la dynamisation du rôle des écoles coraniques, dispose d’antennes à Fès, Tanger, Tétouan, Chefchaouen, M’diq, Oued Laou et Marrakech. Et de souligner que près de 4.000 enfants, de deux à six ans, bénéficient actuellement des prestations de l’association au niveau national (scolarisation et distribution de vêtements et de denrées alimentaires).
Après avoir relevé que les ressources de l’association proviennent essentiellement de dons de bienfaiteurs, M. Bensouda a indiqué que les prestations de l’association consistent également en des cours d’alphabétisation au profit des parents d’élèves des écoles coraniques. Il a, en outre, affirmé que 95 % des cadres de l’association sont de sexe féminin, sélectionnés parmi les diplômés chômeurs titulaires d’un DEUG ou d’une licence et ayant bénéficié d’une formation initiée en collaboration avec l’UNESCO.
Tout en formant le voeu de voir les activités toucher l’ensemble des régions du royaume, il a fait remarquer que l’association a été sollicitée par le Sénégal et des musulmans à Grenade (Espagne) et aux Etats-unis pour l’instauration de partenariat dans le domaine des écoles coraniques. Et de conclure que si l’association a été baptisée du nom de « Zaouia El Khadra », c’est parce que cette dernière a été à l’avant-garde dans la formation d’éminents nationalistes au temps du protectorat tels MM.Abdelhadi Tazi, Ahmed Bensouda et Abdelhadi Boutaleb.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *