Opération Marhaba 2017 : Près de 3 millions de MRE sont entrés au pays

Opération Marhaba 2017 : Près de 3 millions  de MRE sont entrés au pays

Une hausse de 5,89% par rapport à l’année dernière

Un plan de flotte a été mis en œuvre par le ministère avec un calendrier des voyages, en coordination avec les autorités espagnoles, en plus du contrôle technique des navires pour garantir la sécurité des voyageurs et s’assurer du respect des critères fixés par les règlements maritimes internationaux.

Le programme de la flotte Marhaba 2017 a enregistré une hausse de 13% par rapport à l’année dernière. Le constat émane du ministère de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau. Ce programme concerne 26 navires opérant pour le compte de trois compagnies marocaines et six étrangères et ce, sur neuf lignes maritimes. Ajoutant à cela un navire qui a été nolisé par l’Etat pour assurer la fluidité du trafic en cas de nécessité (non-respect du plan de flotte par les compagnies de transport maritime, panne des navires pour des raisons techniques, longueur des délais d’attente dans les ports et hausse flagrante des prix des billets), souligne-t-on.

Le ministère a également pris part aux réunions préparatoires au niveau national, dans le cadre d’une commission créée afin d’assurer le succès du transit des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Cette dernière a rassemblé les différents services concernés, dont la Fondation Mohammed V pour la solidarité, la Gendarmerie royale, la Direction générale de la sûreté nationale et l’administration des douanes. Dans le même cadre, un plan de flotte a été mis en œuvre par le ministère avec un calendrier des voyages, en coordination avec les autorités espagnoles, en plus du contrôle technique des navires pour garantir la sécurité des voyageurs et s’assurer du respect des critères fixés par les règlements maritimes internationaux. En outre, il a été procédé au renforcement de la capacité d’offre des moyens de transport maritime des voyageurs et des voitures et à la diversification des ponts de transit pour alléger la cadence de la ligne principale Tanger Med-Algésiras.

Et afin d’éviter l’encombrement, un dispositif de vente de billets au niveau de la ligne Tanger Med-Algésiras a été mis en place, permettant aux voyageurs d’embarquer sur n’importe quel bateau relevant des compagnies.

Les compagnies maritimes marocaines et étrangères ont également été autorisées à obtenir des agréments d’exploitation temporaire des lignes maritimes concernées par l’opération de transit (juin-15 septembre 2017) dans le but de renforcer la qualité de l’offre au niveau de toutes les lignes maritimes, notamment Nador-Almeria. Ainsi, en répondant aux demandes des deux compagnies espagnoles «Armas» et «Balearia», le ministère leur a accordé exceptionnellement et temporairement des agréments dans le cadre de la partie réservée au côté marocain qui expirent à la fin de l’opération Marhaba 2017.

Et de préciser qu’il ne compte pas prolonger les agréments des deux compagnies maritimes espagnoles, et ce, pour ouvrir la voie à des opérateurs économiques marocains pour investir dans le secteur et développer la flotte maritime portant pavillon marocain.

Par ailleurs, la fin de 2017 connaîtra la mise en service de la ligne maritime assurant la liaison entre le port de Nador et celui d’Almeria par un armateur marocain.

Il est à noter que le trafic maritime de transport de passagers entre les ports du nord du Royaume et les ports des pays européens donnant directement sur le pourtour méditerranéen est soumis aux dispositions des conventions bilatérales conclues avec ces pays et prévoyant une répartition équitable et équilibrée du trafic maritime.

Depuis son lancement, l’opération Marhaba a enregistré l’entrée de 2.789.981 MRE via les différents ports et aéroports du Royaume, soit une augmentation de 5,89% par rapport à l’année précédente. Ce qui témoigne du fort attachement des Marocains du monde à leur patrie. En termes de véhicules, le nombre d’unités entrées sur le territoire national a atteint 378.889.

Grâce aux efforts déployés par tous les intervenants, en particulier la Fondation Mohammed V pour la solidarité et les autorités sécuritaires et portuaires et l’Administration de la douane, cette opération s’est déroulée dans de bonnes conditions, tant au niveau de l’accueil que de l’accompagnement et de la coordination.

Par: Aïmen Bouzoggaghe

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *