Opération «Un million de cartables»: 360 millions de dirhams et 4 millions de bénéficiaires

Opération «Un million de cartables»: 360 millions de dirhams et 4 millions  de bénéficiaires

Ils seront cette année près de 4 millions d’élèves à bénéficier de l’opération «Un million de cartables» au titre de la rentrée scolaire 2014-2015. Cette initiative, reconduite chaque rentrée depuis son lancement en 2008, vient alléger les frais de scolarité pour des familles d’élèves défavorisées.

L’opération a été lancée par SM le Roi en même temps que le coup d’envoi de la rentrée scolaire 2014-2015, mercredi 10 septembre, depuis l’école Omar Ibn Al Khattab dans la ville de M’diq.
Le nombre d’élèves qui bénéficieront de l’opération «Un million de cartables» cette année s’élève, ainsi, à 3.915.000, dont 63% sont issus du monde rural. Les jeunes écoliers seront prioritaires puisque 85% des bénéficiaires sont inscrits au cycle primaire, le reste (15%) étant des élèves du collège.

Dans le même sillage, un peu plus d’un million d’élèves auront droit à des kits complets comprenant un cartable, des manuels et des fournitures scolaires.
Avec une enveloppe budgétaire s’élevant à quelque 360 millions de dirhams, l’opération est financée par une multitude d’organismes publics.

Aux côtés du ministère de l’intérieur, principal contributeur avec 40 millions de dirhams, cette initiative est également soutenue par l’Initiative nationale pour le développement  humain (INDH), l’Office chérifien des phosphates (15 MDH), le Groupe Al Omrane  (7,5 MDH), et la Fondation Mohammed VI de promotion des œuvres sociales de  l’éducation et de la formation dont la contribution s’élève à 5 MDH, mais également le Crédit Agricole (5 MDH), la Caisse de dépôt et de gestion avec 5 MDH, ainsi que le ministère  de la solidarité, de la femme, de la famille et du développement social (0,5 MDH).

L’objectif principal de l’opération «Un million de cartables» est d’accélérer la généralisation de l’enseignement et réduire le taux d’abandon scolaire. Malgré l’évolution notable qu’a connue le Maroc durant cette dernière décennie, un long chemin reste à faire dans ce sens. Des chiffres, récemment publiés par l’Unicef, font état d’une situation pour le moins alarmante : le taux de scolarisation dans le milieu rural ne dépasserait pas les 32,4%.

Il faut également noter que l’opération «Un million de cartables» s’inscrit dans le cadre de la  stratégie nationale de soutien social aux enfants scolarisés et leurs familles. Cette stratégie est dotée d’un budget total s’élevant à 2,113 milliards de dirhams, dont 778 millions sont destinés au programme Tayssir, 34 millions au transport scolaire et 941 millions à la restauration et aux internats.   

Par: Sara El Majhad
 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *