Osman et El Fassi : Plébiscités virtuels

Osman et El Fassi :  Plébiscités virtuels

Quelle bousculade cybernétique ! Le site Web du journal “Aujourd’hui Le Maroc“ n’a jamais été autant visité que depuis le lancement du baromètre de confiance. Cent personnalités marocaines ont été livrées à l’appréciation des lecteurs de l’édition électronique du journal. Des hommes politiques, des sportifs, des acteurs de la société civile et de la vie artistique. Pas moins de 80 603 votants ont cliqué sur l’espace réservé à l’élection des personnalités marocaines. Les hommes politiques ont chatouillé les manieurs de souris plus que les autres.
En tête de tous les élus, vient le président du RNI, Ahmed Osman. Il a été pratiquement plébiscité par 20 548 votants. Seul le secrétaire général du P I, Abbas El Fassi, a su contenir cette «osmanomia». Il talonne le président du RNI avec 17 278 votants.
A vrai dire, l’écart entre les deux hommes s’est élargi seulement ces derniers jours. Abbas El Fassi a rendu incertain le triomphe d’Ahmed Osman pendant des semaines. Ses électeurs ont mis autant de coeur à l’ouvrage que ceux d’Ahmed Osman. Les partisans d’Abbas El Fassi ont marqué toutefois un petit essoufflement avec le temps. Contrairement à ceux d’Ahmed Osman qui ont maintenu fermement leurs mains sur la souris. A eux seuls, Ahmed Osman et Abbas El Fassi récoltent près de la moitié des suffrages exprimés lors de cette opération.
Le troisième homme politique occupe la quatrième position dans le vote des cent personnalités marocaines. Il s’agit d’un militant du PI, Karim Ghellab, ministre de l’Equipement et du Transport. Les 3.698 points qu’il a obtenus confirment les ambitions de ce jeune militant du PI. Un autre istiqlalien se positionne bien. Il s’agit de M’Hamed Boucetta qui recueille 2.810 points. Le raz-de-marée du PI se confirme avec Taoufiq Hjira qui a été 2.802 fois plébiscité. Il est talonné par un ministre PPS, Nabil Benaballah, qui a mobilisé 2.784 votants ! Après, vient un nom qu’on pensait oublié : Abdellah Saâf qui obtient 2.216 points.La première dame pour les votants parmi les internautes est Yasmina Baddou. Elle confirme la popularité du PI et laisse très loin derrière celle qui occupe la deuxième position : Sofia Sâïdi de la Star Academy. Yasmina Baddou mieux classée que Sofia, qui aurait pu le prédire?
Dans la catégorie des hommes politiques qui ont mobilisé plus de 1.000 votants, on trouve Mohamed Sajid (1.817 points) et Khalid Alioua (1.269 points). Ce dernier est la personnalité la plus populaire de l’USFP.
Pour se rendre compte de sa popularité, il suffit de dire que le deuxième usfpéiste dans l’estime des internautes est Fathallah Oualalou. Il a obtenu seulement 49 points. L’écart entre Khalid Alioua et Fathallah Oualalou est abyssale!
D’autres hommes politiques occupent des positions honorables. Il s’agit de Mustapha El Mansouri (791 points), Mustapha Oukacha (716 points) ou encore Mohamed Cheikh Biadillah (560 points). Mais une chose est la respectabilité de leur position et autre chose est les milliers de voix exprimées pour Ahmed Osman ou Abbas El Fassi. Que s’est-il donc passé pour qu’il y ait un vote massif en leur faveur? Les militants de leurs deux partis ont-ils gambergé sur les suites qui seront données à ce vote ? Peut-être bien que le prochain Premier ministre sera désigné en fonction de sa popularité ? Peut-être bien que la guerre d’hégémonie que se livrent les ténors de la politique au Maroc sera tranchée sur un site Web ? Peut-être bien que certains militants ont passé le plus clair de leur temps à répéter le même geste consistant à porter à la tête de la liste leur personnalité favorite. Peut-être bien que la personnalité en question a mobilisé ses troupes pour une initiation personnalisée au monde de l’Internet. Quelles que soient les raisons de cette mobilisation extraordinaire, le webmaster d’ALM et toute l’équipe du journal se félicitent de l’engouement des internautes pour cette rubrique et du zèle de certains d’entre eux. Particulièrement ceux qui ont mis tant d’ardeur pour départager Ahmed Osman et Abbas El Fassi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *