Ouafa Mkinsi : «Un service de rhumatologie verra le jour au CHU Ibn Rochd»

Ouafa Mkinsi : «Un service de rhumatologie verra le jour au CHU Ibn Rochd»


ALM: Quel bilan faites-vous des cinq années d’actions sur le terrain ?
Ouafa Mkinsi : Le bilan est positif. Durant ces 5  dernières années, nous avons pu dépister un grand nombre de maladie rhumatismale chez des personnes pour lesquelles l’accès aux soins est difficile. À ce jour, l’association a pris en charge une large population grâce à des caravanes médicales que nous nommons «consultations ambulatoires». Pour faire le point, nous avons effectué environ 10.000 consultations dans les quartiers défavorisés de Casablanca. 5.500 analyses et examens d’imagerie (scanner, radiographie et IRM) ont été établis en dehors de l’hôpital. De même, 100 prothèses de genou et de hanche ont été posées ainsi que 25.000 traitements ont été donnés pour des problèmes rhumatismaux ponctuels. Nous avons également distribué 30 000 boîtes de médicament. En parallèle, l’association a réussi à acheter une grande partie de matériel médical notamment d’exploration et de matériel de rééducation fonctionnelle.
 
Y a-t il une prise en charge au niveau de l’AMO ?
Nous avons entamé des discussions avec les responsables pour faciliter la prise en charge des patients atteints des maladies rhumatismales. En premier temps, l’AMO nous a accordé 70% pour la couverture de la polyarthrite rhumatoïde. Cependant, ce taux reste insuffisant par rapport à un traitement dont le coût varie entre 22.000 et 60.000 DH annuellement. Le patient est alors contraint de débourser 30% de ses propres moyens. Nous comptons reprendre, prochainement, les pourparlers avec l’AMO pour parvenir à une  prise en charge plus importante des maladies rhumatismales.
 
Quelles sont les actions prévues par votre association ?
Nous prévoyons la continuité des consultations ambulatoires non seulement à Casablanca mais aussi dans les périphéries. De même, nous focaliserons nos campagnes de sensibilisation sur les maladies rhumatismales qui doivent être dépistées et traitées précocement pour éviter un coût plus important pour les malades.
De ce fait, nous avons choisi de consacrer la prochaine campagne à la polyarthrite rhumatoïde dont la prise en charge est onéreuse. Cette campagne se tiendra en octobre prochain et sera suivie d’autres opérations relatives à des maladies rhumatismales fréquentes. Par ailleurs, nous comptons construire prochainement un nouveau service de rhumatologie au CHU Ibn Rochd. Ce département comprendra une aile du jour pour la réception des malades et une autre pour l’exploration de rhumatologie moderne. Ce volet s’intéresse à la rhumatologie interventionelle, l’exploration thérapeutique (traitement ) et à l’acquisition de matériel relatif à l’exploration articulatoire (écographie, osthéodensitomètre). Entre temps nous ouvrirons un service de rééducation fonctionnelle dont les spécialistes sont, actuellement, en formation.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *