Ouverture à salé des travaux du forum de la réforme

Ce forum vise à établir le bilan des réalisations depuis la mise en oeuvre de la charte nationale de l’éducation et de la formation, aux niveaux quantitatif, qualificatif et institutionnel. Intervenant à cette occasion, Mme Fertat Tijania, directrice de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation de la région, a indiqué que cette rencontre a pour objectif d’explorer les tendances fortes de développement du système éducatif, à moyen et à long terme, et à élaborer une stratégie d’action sur la base de la détermination des priorités susceptibles de réaliser les objectifs spécifiques du système éducatif. Elle a également mis l’accent sur la nécessité de la qualification des ressources humaines et de l’activation des dispositions de la charte nationale de l’éducation et de la formation. Pour sa part, M. Jamal El Khellad (Direction de la stratégie de la statistique et de la planification au Ministère de l’éducation nationale et de la jeunesse), a souligné que plusieurs avancées d’ordre institutionnelle et pédagogique ont été réalisées dans le domaine de l’éducation.
L’enseignement préscolaire prend en charge 685.000 enfants, au titre de l’année 2003/2004, a-t-il précisé, soulignant que les intervenants, notamment ceux du secteur privé, sont en quête des voies de son développement accéléré à même d’assurer sa généralisation. L’enseignement primaire, assure M. El Khellad, a connu pour sa part une grande expansion, ce qui a permis d’enregistrer un taux de scolarisation avoisinant les 92,2% pour la tranche d’âge 6-11 ans, au cours de l’année 2003-2004, soulignant que le secteur privé prend en charge 7,5% des effectifs des élèves du primaire. Quant à l’enseignement secondaire collégial, il a relevé que le taux de scolarisation de la tranche d’âge 12-14 ans a atteint 87,3% en milieu urbain et 50% en milieu rural.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *