Ouverture du procès du meurtrier présumé d’un jeune français à Fès

"Sauf surprise, lundi, le procureur présentera son réquisitoire et les avocats leurs plaidoiries puis le jugement sera mis en délibéré", a affirmé à l’AFP samedi l’avocat de la partie civile Me Majda Loukili.

Le meurtrier présumé, Abdelilah Al Meziane, un fassi de 29 ans, avait été interpellé juste après le crime et a reconnu les faits. Il encourt la peine capitale.

Le père de la victime, Eric Vanseveren, présent lors de cette audience, a affirmé à plusieurs reprises que le meurtre avait "une connotation islamiste.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *