Ouverture du procès en appel des frères Jourdain

Le procès en appel de Jean-Louis Jourdain, 42 ans, et de son frère Jean-Michel, 40 ans, accusés de quatre meurtres, dont trois précédés de viols en février 1997, s’est ouvert lundi après-midi devant la cour d’assises du Nord à Douai.
Les deux hommes à qui le président a demandé les identités comme c’est la règle, n’ont fait aucune déclaration en début d’audience. Jean-Michel Jourdain, qui a rejeté toute implication dans les faits commis en février 1997 lors du premier procès, avait l’air plus à l’aise dans le box que son frère Jean-Louis.
Présentant un nouveau visage, il ne porte plus cette moustache qui lui donnait un air terrible.Jean-Michel Jourdain a cherché des yeux des visages connus dans la salle. Mais il a hésité à croiser le regard des familles des quatre jeunes victimes âgées de 16 à 20 ans, Audrey et Isabelle Rufin ainsi qu’Amélie et Peggy Merlin, tuées près de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais).Les parties civiles ont pris place au premier rang. Les débats devraient durer deux semaines au cours desquelles une trentaine de témoins seront entendus. Les deux hommes ont été condamnés lors de leur premier procès à la réclusion criminelle à perpétuité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *