Parce qu’une rentrée scolaire, ça chiffre !: Plus de deux milliards de dirhams pour le soutien social

Parce qu’une rentrée scolaire, ça chiffre !: Plus de deux milliards de dirhams  pour le soutien social

SM le Roi Mohammed VI donnant, vendredi à l’école Moulay Youssef au quartier Beni Makada à Tanger, le coup d’envoi officiel de la rentrée scolaire 2016-2017, et lançant l’Initiative Royale «Un million de cartables» qui bénéficiera cette année à 4,182 millions d’élèves.

Le montant global réservé au transport scolaire au niveau national a été arrêté à 34 MDH. Ce transport va bénéficier à plus de 145.000 élèves. 37.5141 d’entre eux auront des vélos au moment où 107.503 auront accès aux autobus scolaires.

Au Maroc, comme partout ailleurs,  une rentrée scolaire est une aubaine pour… les libraires. Les parents, eux, se retrouvent face à de lourdes charges. Cette année, pour soutenir les plus vulnérables d’entre eux, pas moins de 2.149 milliards de dirhams ont été mobilisés dans le cadre d’une campagne de soutien social accordé au titre de la rentrée scolaire 2016-2017. Détails.

Le ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle a annoncé le montant global alloué au soutien social pour cette rentrée. Et il est de plus de deux milliards de dirhams, dont une enveloppe de 390 millions de dirhams spécifiquement dédiée à la distribution des fournitures scolaires. Cette opération qui relève de l’initiative royale «un million de cartables» profite à 4.182 millions d’élèves. Comme expliqué par le ministère, 64% d’entre eux sont du monde rural et 36% du monde urbain. Quant aux filles, elles accaparent près de la moitié de ces aides avec un beau pourcentage de 47%.

Le primaire, et les filles d’abord

Il est également à souligner que la grande majorité des aides est destinée au cycle primaire (82%). Ceci au moment où les bénéficiaires du cycle collégial ne dépassent pas les 18%. Au total cela dit, plus de 1,127 million d’élèves se sont vus distribuer un kit complet composé de manuels et fournitures scolaires «dont 46 % sont des filles», insiste-t-on auprès de la même source avant d’ajouter : «Le soutien direct accordé aux familles dans le cadre du programme Tayssir s’est établi à 777 MDH, au profit de 526.400 familles et 860.100 élèves, dont 395.600 filles».

L’un des gros obstacles auquel fait face l’enfant scolarisé demeure l’accès aux écoles. Pour y remédier, le montant global réservé au transport scolaire au niveau national a été arrêté à 34 MDH. Ce transport va bénéficier à plus de 145.000 élèves. 37.5141 d’entre eux auront des vélos au moment où 107.503 auront accès aux autobus scolaires.  Parallèlement à cela, 948 MDH ont été alloués aux cantines scolaires et internats et ce «au profit de plus de 1,582 million d’élèves, dont plus de 1,416 million bénéficieront de cantines et 185.000 d’internats», précise la même source.

L’école accueillera plus d’élèves

Si l’on se réfère aux chiffres du ministère de tutelle, ils seront quelque 6,951 millions d’élèves à rejoindre cette année les bancs des établissements scolaires. Comparé à une année auparavant, ce chiffre représente une hausse de 3,3 %. Parmi eux, l’on note plus de 4,199 millions d’élèves inscrits dans le cycle primaire, plus de 1,721 million d’élèves dans le cycle collégial et plus de 1,930 million dans le cycle qualifiant.  Pour ce qui est des nouveaux inscrits au primaire, leur nombre dépasse les 702.000 élèves (+ 3,4%). 49,2% ces nouveaux sont des filles, 80% relèvent du secteur public, 54% vivent dans le monde urbain tandis que 46% relèvent du rural.

Parallèlement à cela, le ministère note l’inscription de 78.368 élèves au cycle de formation informelle. Les filles sont toujours aussi bien représentées et leur nombre s’est accru de 9,3% pour représenter un taux de 52% du total des inscrits pour la rentrée scolaire 2016-2017. «Sur le volet du baccalauréat professionnel, quelque 28.846 élèves ont été inscrits dans le tronc commun, 2.238 en première année baccalauréat et 156 en deuxième année», ajoute le département de M. Belmokhtar.

423 enseignants pour

l’amazigh

Il est par ailleurs à rappeler qu’au Maroc, l’on compte quelque 10.822 établissements scolaires, dont 7.785 du cycle primaire, 1.968 collèges et 1.180 lycées. Cette année, «887 établissements sont nouvellement créés et contiennent 2.509 salles de classe et 27 internats», a fait savoir la même source, qui précise au passage que le corps enseignant au niveau national comprend plus de 210.367 enseignants et enseignantes. 113.077 d’entre eux sont dans le cycle primaire, 50.566 dans le cycle secondaire collégial, 46.724 dans le secondaire qualifiant, dont 423 enseignants et enseignantes chargés de l’enseignement de la langue amazighe.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *