Parlement : Jettou se projette au-delà de 2007

Le Premier ministre Driss Jettou présente, aujourd’hui devant la Chambre des conseillers, la politique sociale du gouvernement. C’est ce qu’annonce un communiqué diffusé par la Primature. Selon un autre communiqué de la deuxième Chambre, le Premier ministre consacrera son exposé au bilan et aux perspectives de l’action gouvernementale dans le domaine social. Cette présentation sera suivie, selon la même source, d’une discussion le 17 juillet courant avant d’entendre les répliques, le lendemain, du Premier ministre.
Selon plusieurs sources parlementaires, le Premier ministre devrait revenir sur ce qui a été réalisé dans le domaine durant les quatre dernières années, soit la durée équivalente au début du mandat de l’actuel exécutif. Mais dévoiler aussi les perspectives de l’action gouvernementale dans ce domaine pour la période 2007-2012.
A en croire les mêmes sources, Driss Jettou devra axer son intervention sur les immenses chantiers réalisés, ou en cours de l’être, dans le domaine social surtout avec la dynamique créée par le lancement de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) même si cette initiative, par son essence, n’a pas été prévue pour remplacer l’action de l’exécutif, mais pour en être complémentaire.
Pour des sources gouvernementales, le Premier ministre ne fait que rester fidèle à une "ligne de conduite" promise vis-à-vis de l’institution législative et faite de dialogue et de bonnes relations. C’est cet esprit, rappelle-t-on, qui a motivé la présentation, le 23 mai 2005, du bilan de ce gouvernement pour deux années et demie, une date symbolique puisqu’elle intervenait 5 jours après le discours royal annonçant l’INDH.
L’exposé du Premier ministre sera attendu sur plusieurs aspects dont l’emploi. Pour le conseiller confédéral Mohamed Daïdaâ, le secteur reste en deçà des attentes malgré la multiplicité des initiatives gouvernementales. "Nous ne remettons pas en cause une série de réformes, mais, par exemple pour les investissements étrangers, on a besoin de secteurs productifs et non seulement du secteur des services et ce pour la stabilité de l’emploi et la création de richesses", déclare le conseiller CDT. Ce dernier juge également que l’auto-emploi devrait bénéficier de plus de mesures et notamment en termes de mécanismes de formation et d’accompagnement.
La démarche de Driss Jettou suscite aussi des critiques d’un autre d’ordre. "Attajdid", publication officieuse du PJD, crie déjà à une pré-campagne électorale de la majorité gouvernementale. La même publication va jusqu’à remettre en cause le caractère constitutionnel de l’intervention de Driss Jettou. Des sources parlementaires rectifient en affirmant que le Premier ministre s’était engagé, à la demande des Conseillers, à Consacrer un exposé à la deuxième chambre, sauf qu’il aurait jugé inopportun de répéter les mêmes conclusions exposées devant les députés. La préparation de l’INDH (surtout son programme d’urgence) n’a pas facilité les choses non plus. Aujourd’hui, Driss Jettou va en "session de rattrapage" devant la deuxième Chambre…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *