Parlement : La session est close

Dans une allocution de clôture, le président de la chambre, Abdelouahed Radi a relevé que la fin de cette session coïncide avec la lettre royale relative à la gestion déconcentrée de l’investissement, adressée il y a quelques jours au Premier ministre.
Cette session a été marquée par le discours inaugural dans lequel SM le Roi Mohammed VI avait donné ses hautes orientations pour le développement et la protection des institutions démocratiques et la mise en place des conditions de progrès économique et social, a-t-il rappelé.
M. Radi a ajouté que les députés, qui se sont mobilisés pour la mise en oeuvre des hautes orientations royales relatives au développement de l’économie du pays et à l’amélioration de sa compétitivité, ont examiné, durant cette session, seize textes de loi soumises à la chambre, dont la loi de Finances 2002 et d’autres projets importants, intéressant, notamment les domaines de l’économie, du développement, de l’éducation et de l’agriculture. Ainsi, a-t-il précisé, les députés ont tenu 93 réunions au niveau des commissions parlementaires, totalisant 293 heures de travail, et 14 séances publiques consacrées à l’examen et l’approbation du projet de loi de finances et de quinze autres projets de textes. Quant au contrôle de l’action gouvernementale, M. Radi a indiqué que le nombre de questions orales cumulées durant la session s’élève à 549. Parmi ces questions, 283 ont été suivies de réponses, dont 47 questions d’actualité.
La chambre a également enregistré 569 questions écrites dont 411 suivies de réponses.
Elle a pratiqué le contrôle de l’action gouvernementale conformément aux dispositions de la constitution et du règlement intérieur, dans le respect mutuel entre les pouvoirs législatif et exécutif et des normes d’action parlementaire, a relevé M. Radi, estimant que si, dans certains cas, le ton a été vif, cela ne fait que confirmer le dynamisme de l’institution et son attachement à l’accomplissement de sa mission.
Evoquant le volet de la diplomatie parlementaire, le président de la Chambre des représentants a affirmé que cette institution a reçu plusieurs délégations parlementaires du Monde arabe, d’Afrique, d’Europe et d’Asie, ainsi que des émissaires d’organisations parlementaires internationales et régionales, a-t-il indiqué, rappelant que le Maroc accueillera, du 17 au 23 mars prochain à Marrakech, la 107-ème Conférence de l’Union interparlementaire.
M. Radi a, également, rappelé que la Chambre a organisé, durant les derniers mois, plusieurs rencontres parlementaires internationales et régionales, notamment la II-ème session de l’Union des assemblées des pays membres de l’organisation de la conférence islamique (OCI). Dans le souci de moderniser l’action parlementaire, a ajouté M. Radi, « nous avons entamé des contacts avec certains partenaires étrangers pour la création et l’équipement d’un centre d’études parlementaires destiné à servir d’outil efficace de soutien aux députés dans la recherche en matière de législation, de contrôle, d’élaboration des propositions de loi et de contribution à la modernisation de l’arsenal juridique du pays ».
Il a enfin rappelé l’ouverture d’un site parlementaire sur le réseau internet et l’acquisition, pour le compte de la bibliothèque de la chambre, des textes publiés au bulletin officiel depuis 1912 en français et en arabe.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *