Parlementaires canadiens à Laâyoune

Une délégation parlementaire canadienne, conduite par Bernard Patry, président de la commission des affaires étrangères et du commerce international à la chambre des communes a tenu, mercredi à Laâyoune, une rencontre avec les élus et des représentants de la société civile et visité plusieurs réalisations accomplies dans la province.
A l’issue de la rencontre, M. Patry a qualifié de «fructueux» les entretiens que sa délégation a eu lundi et mardi avec les responsables marocains, notamment le Premier ministre et les présidents des deux chambres du Parlement, et qui ont porté sur l’examen des relations entre les deux pays et les moyens de les renforcer. La délégation canadienne est constituée de cinq sénateurs et douze députés à la chambre des communes, représentant quatre partis politiques.
Lors de la rencontre de Laâyoune, plusieurs représentants d’associations de la société civile ont exprimé leur profonde inquiétude concernant la situation tragique des populations séquestrées dans les camps de Lahmada de Tindouf, invitant les membres de la délégation canadienne à intervenir pour la levée du blocus imposé à ces personnes et à oeuvrer en faveur du rapatriement des détenus marocains sur le territoire algérien.
A cet égard, le président de la délégation canadienne a rappelé que son pays soutient les efforts du Secrétaire général des Nations Unies pour une solution politique à la question du Sahara marocain. Il a aussi affirmé que son pays juge «inadmissible, et c’est une position officielle du Canada», que des Marocains soient encore incarcérés sur le territoire algérien à Tindouf.
De leur côté, les représentantes des associations féminines ont abordé la situation tragique de la femme et de l’enfant dans les camps de Tindouf, «lieu de violation flagrantes des droits humains», soulignant le rôle d’avant-garde joué par la femme marocaine, en général, et dans les provinces du Sud, en particulier, dans les divers secteurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *