Pédophilie: condamnation du meurtrier de la petite Sarah en Angleterre

Un Britannique de 42 ans a été reconnu coupable par un jury à Lewes, de l’enlèvement et du meurtre de la petite Sarah Payne, huit ans, dont la disparition en juillet 2000 avait bouleversé le pays et suscité une campagne anti-pédophile. Le jury de neuf hommes et trois femmes a délibéré pendant 9 heures avant de rendre un verdict à l’unanimité. Roy Whiting, un mécanicien, avait enlevé la fillette le 1er juillet 2000, alors qu’elle jouait dans un champ près du domicile de ses grands-parents, dans un petit village du Sussex, à une soixantaine de kilomètres au sud de Londres. Son corps dénudé avait été retrouvé le 17 juillet, dans un fossé non loin d’une route, à 16 kilomètres du lieu de sa disparition. Une autopsie n’avait pu déterminer si Sarah avait subi des violences sexuelles. La disparition puis le meurtre de la fillette avait choqué l’opinion publique, émue par les appels désespérés dans les médias des parents de l’enfant. L’hebdomadaire populaire News of the World avait lancé une campagne controversée de dénonciation publique des pédophiles du pays. Le tabloïd avait entamé la publication d’une liste des 110.000 pédophiles recensés en Grande-Bretagne, avec leurs noms et adresses. Cette initiative avait entraîné plusieurs actes de violence populaire à l’encontre de pédophiles supposés, pour la plupart des innocents.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *