Pénurie d’équipements de protection contre le coronavirus : L’OMS appelle à une hausse de 40% de la production

Pénurie d’équipements de protection contre le coronavirus : L’OMS appelle à une hausse de 40% de la production

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a alerté mardi sur le «rapide épuisement» des stocks d’équipements de protection pour lutter contre le coronavirus.

L’agence onusienne estime que les besoins pour la riposte au Covid-19 concernant les masques médicaux, les gants utilisés pour les examens médicaux et les lunettes de protection sont estimés respectivement à 89 millions, 76 millions et 1,6 million par mois.  Pour répondre à la demande mondiale croissante, l’OMS estime qu’il faut augmenter la production de 40%.

Celle-ci signale qu’en raison de la pénurie, les médecins, le personnel infirmier et les autres agents de santé en première ligne sont dangereusement sous-équipés pour soigner les patients atteints du  Covid-19, du fait de leur accès limité aux gants, masques médicaux, respirateurs, lunettes de protection, écrans faciaux, blouses et autres tabliers. Depuis le début de la flambée, les prix ont grimpé en flèche. Ceux des blouses ont doublé, ceux des respirateurs N95 triplé et ceux des masques chirurgicaux sextuplé.

Le réapprovisionnement peut prendre plusieurs mois et les marchés sont largement manipulés, avec des produits souvent vendus au plus offrant. Jusqu’ici, l’OMS a fourni près d’un demi-million d’équipements de protection individuelle à 47 pays, mais les stocks s’épuisent rapidement. Celle-ci estime que les gouvernements devraient prévoir des incitations pour amener les fabricants à produire davantage et par exemple réduire les restrictions concernant les exportations et la distribution des équipements de protection individuelle et autres fournitures médicales.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *