Période estivale : Les détails du plan de communication du CNPAC

Période estivale : Les détails du plan  de communication du CNPAC

Autoroutes, aéroports, MRE, colonies de vacances… cibles privilégiées du programme de prévention

La forte mobilité de la population caractérisée par une hausse du trafic routier constitue une menace importante.

 

Durant la saison estivale, le danger sur la route est encore plus virulent. La forte mobilité de la population caractérisée par une hausse du trafic routier constitue une menace importante. Le Comité national de prévention des accidents de la circulation (CNPAC) a élaboré un plan de communication durant cette période à haut risque d’accidents. Ce plan a pour objectifs d’exhorter tous les usagers de la route à respecter les règles de la circulation et de sensibiliser les usagers vulnérables aux dangers de la route et les amener à prendre toutes les précautions nécessaires lors de l’usage de l’espace routier. Ainsi, il prévoit plusieurs actions de sensibilisation qui vont s’étaler jusqu’au 1er septembre, date de l’Aid El Adha. Le CNPAC a ainsi lancé une opération de démonstration et exposition de véhicules et de motos accidentés dans le réseau autoroutier. Il s’agit ainsi de démontrer des véhicules accidentés dont l’épave montre que le choc était très violent, voire mortel afin d’interpeller la conscience des usagers de la route et les inciter à réfléchir sur le comportement à adopter. Cette opération porte sur 10 itinéraires au niveau des axes autoroutiers.

Le premier concerne les autoroutes de Rabat, Casablanca, la Rocade de Casablanca et El Jadida. Le comité a aussi prévu dans son plan de communication une opération portant sur la thématique «Pneumatique, fatigue et somnolence». Cette action consiste à sensibiliser les usagers d’autoroutes sur les dangers liés à l’usage de ce type de réseau routier notamment l’éclatement de pneus lié essentiellement à leur sous gonflage et à leur état, la somnolence, la fatigue, le non port de la ceinture de sécurité.

Cette action qui est prévue sur une durée de 14 jours concerne 5 itinéraires dans les axes autoroutiers. Une action de street marketing figure également dans le programme du comité. Cette action de sensibilisation sera organisée au niveau des grands centres commerciaux, des aéroports, des gares routières ainsi que dans des espaces publics. Par ailleurs, les enfants sont une cible prioritaire de la prévention des accidents de la route. C’est ainsi que le comité a prévu l’opération «Espace d’éducation routière dans les colonies de vacances». L’animation de ces espaces a été confiée à des jeunes de la société civile et des lauréats de l’Institut de formation des cadres. Des ateliers théoriques et pratiques en éducation routière ont été programmés ainsi que des ateliers de dessins et de coloriage.

A travers ces actions, le centre veut initier les enfants aux règles de la circulation et les sensibiliser aux dangers des accidents de la route. Il est aussi question d’encourager les activités d’éducation routière menées par les associations éducatives. Au total, 32 sites sont ciblés par cette opération, à savoir 22 sites dans les centres de colonies de vacances et 10 autres centres d’estivage relevant des organismes publics et privés au niveau des différentes villes.  S’agissant de l’opération destinée aux MRE, un ensemble de moyens médiatiques a été déployé pour sensibiliser cette catégorie des usagers de la route. Il s’agit notamment de la rediffusion du spot TV qui leur est destiné en vue de les inciter à prendre les précautions nécessaires de la sécurité routière. Il y a lieu de relever également la coproduction avec la SNRT de plusieurs émissions radiophoniques traitant des mesures de prévention que les MRE doivent respecter pour leur sécurité, la diffusion de manière intensive de spots radiophoniques en langue arabe, française et amazighe. Les autres mesures prévues portent sur la distribution de documents aux MRE dans les points frontaliers et les aires de repos ainsi que l’organisation d’actions directes de communication par le biais de volontaires.       

Eté : Moins de 30% du réseau routier supporte plus de 65% du trafic

La période estivale se caractérise par un trafic très intense comparativement   aux autres mois de l’année. L’essentiel de ce trafic est supporté par le réseau des routes nationales et autoroutes. (Moins de 30% du réseau supporte plus de 65% du trafic). On observe une forte mobilité de la population sur les axes routiers et autoroutiers en général et une forte concentration des vacanciers dans les villes côtières atlantiques et méditerranéennes ainsi qu’au niveau des sites montagneux. Il faut aussi relever  l’opération Transit qui coïncide avec le retour des MRE avec plus de 500.000 véhicules qui s’ajoutent au parc automobile  national ce qui induit un trafic routier intense sur le réseau routier national.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *