Petits métiers occasionnels

Pendant ce mois sacré de Ramadan, plusieurs petits métiers se développent un peu partout. Devant les grandes surfaces de vente, les lieux de grande affluence, notamment avant la rupture du jeûne, les cafés pendant la nuit, mais aussi en plein boulevard, ce genre d’activité bat son plein. Tout au long des principaux boulevards des grandes villes, des centaines d’enfants, devenus des marchands ambulants, s’efforcent de vendre de vieux illustrés, des bandes dessinées de toutes origines, des bouquins presque bidons, des bonbons, du chewing gum et… bien entendu, des cigarettes au détail. D’autres, installés aux carrefours et aux feux de signalisation, proposant des boîtes de kleenex, si utiles pendant cette période d’hiver caractérisée souvent par le rhume, et des services de nettoyages rapides aux automobilistes pendant les secondes d’arrêt. Khalid C., dix ans : «J’appartiens à une famille très pauvre qui habite aux carrières de Hay Mohammadi. Nous sommes six enfants à la maison et chacun de nous se charge de faire de petites ventes dans un coin déterminé…Le soir, on se rencontre à la maison. Et avec notre « revenu», ma mère gère les dépenses de la maison. Moi aussi, j’aime très bien être à l’école, mais… ». Il s’agit cette fois d’autres corporations, d’une floraison de nouveaux métiers, nés du besoin, du désir de briser l’impitoyable carcan du chômage et de la pauvreté. Dans les ruelles étroites et sinueuses des bidonvilles, «ces futurs» marchands ambulants s’activent déjà. Un va-et-vient incessant d’eau qui s’entame. Poussant de petits chariots, bricolés à la va-vite, trimballant 4 grands bidons de vingt litres chacun, ils sont la bénédiction des ménagères qu’ils ravitaillent en eau potable, leur évitant, en cette période de jeûne les longues attentes devant des fontaines ou les rares points d’eau. Travailler pour vivre, manger pour vivre. L’équation se pose difficilement pour cette tranche de la société.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *