«Plages propres» démarre à Mohammedia: Préserver l’environnement est l’affaire de tous

«Plages propres» démarre à Mohammedia: Préserver l’environnement  est l’affaire de tous

Dès le 12 août, les estivants pourront accéder à Internet, gratuitement et sans limites, en bronzant sur la plage Sablettes de Mohammedia.

Il est important que les estivants s’impliquent dans la protection de leur propre environnement. A cet effet, une convention de partenariat a été signée le 2 août à Casablanca entre la Fondation Société marocaine des tabacs (SMarT) et deux associations de surf à Mohammedia, la Fedala Association Surf Team et Mohammedia Surfing Association. Cette convention vise à impliquer les estivants dans la préservation de la propreté de la plage «Sablettes» à Mohammedia. A cet effet, plusieurs activités sportives et ludiques sont prévues, dont la mise en place d’un appareil générateur de connexion WIFI innovant.

Il s’agit d’un appareil qui permet de produire une connexion internet haut débit en contre-partie d’un volume conséquent d’ordures collectées sur la plage.
En effet, dès le 12 août, les estivants pourront accéder à Internet, gratuitement et sans limites, en bronzant sur la plage Sablettes de Mohammedia. A condition de la rendre plus propre ! «L’opération vise à assurer une inclusion de l’usager de la plage dans la sauvegarde et la protection de l’environnement du littoral marocain en général, et plus spécifiquement des plages», déclare Ghassan Khaber, directeur corporate affaires et communication de la SMarT.

Et de poursuivre : «Pour assurer l’efficacité et le bon déroulement de cette action, nous nous sommes appuyés sur des usagers réguliers de la plage représentés par deux associations de surf marocaines : Fedala Association Surf Team et Mohammedia Surfing Association ; étant présents en permanence sur la plage, ils permettront une interaction efficace avec les estivants». A part l’appareil qui sera installé sur place dans quelques jours, l’opération «Plages propres» prévoit le déploiement d’autres activités de sensibilisation. Les signataires comptent mener des actions de protection et d’éducation environnementale diversifiées et de les prolonger au-delà de la saison estivale. «Il s’agit là du nettoyage régulier des plages, et l’assurance de prestations annexes comme la sécurité et la santé.

C’est une nouvelle dimension qu’on introduit afin de faire adhérer le citoyen dans l’éveil écologique que connaît le Maroc actuellement», explique Ghassan Khaber. A noter que la durée de cette convention de partenariat s’étalera sur trois années successives mettant en relief le travail collectif. Elle permettrait aussi à plusieurs parties de la société civile d’interagir à l’approche de la COP22.

En particulier les usagers réguliers de la plage, à savoir que la plage de Mohammedia accueille au minimum 30 mille estivants par jour, selon la même source. A noter que la plage de Mohammedia ne serait pas la seule à être animée par le programme «Plages propres». La convention de partenariat en question vise aussi l’animation de la plage de Paloma à Tamaris sur la même durée.

Maryem Laftouty
Journaliste stagiaire

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *