Plan d’action gouvernemental : Les services de sécurité renforcés

Le Premier ministre  Abbas El Fassi a annoncé que le gouvernement procédera, dans les tout prochains mois à venir, à la mise en œuvre d’un plan quinquennal, qui s’étalera jusqu’à 2012, et qui vise le renforcement des capacités opérationnelles de l’ensemble des services de sécurité.
M. El Fassi a indiqué que le gouvernement œuvrera à l’accélération de la mise en œuvre du programme de lutte contre toutes les formes de la criminalité. Le programme porte essentiellement sur l’extension de la couverture sécuritaire, le renforcement des moyens humains et matériels, l’amélioration des conditions de travail des agents de sécurité pour qu’ils puissent s’acquitter dans les meilleures conditions de leur devoir de protection des citoyens, de leurs biens et des libertés individuelles et collectives et de la préservation de l’ordre public, a précisé M.El Fassi.
Dans ce cadre, a-t-il dit, il sera procédé à la réalisation du projet du passeport biométrique conforme aux normes internationales exigées par plusieurs pays pour accéder à leurs territoires. Le gouvernement œuvrera également à la généralisation de la carte d’identité nationale biométrique considérée comme un document sûr, aux caractéristiques techniques de pointe et visant la simplification de la vie quotidienne des citoyens, en leur évitant de produire de manière continue certains documents administratifs, a relevé M. El Fassi.
S’agissant de la lutte contre les menaces terroristes, le Premier ministre a souligné que le gouvernement, conscient de la menace terroriste qui guette notre pays, œuvrera à enrichir et activer l’ensemble des outils juridiques, garantir des moyens efficaces pour prévenir toute menace et neutraliser les éléments ou les groupes pouvant porter atteinte à la sécurité et à la stabilité du Royaume.
Le gouvernement œuvrera aussi à renforcer et à développer les plans d’action élaborés auparavant, a indiqué M. El Fassi, ajoutant que ces plans concernent essentiellement le système d’alerte contre le terrorisme, comme un mécanisme qui consacre la contribution de tous, citoyens, secteur privé, établissements publics, à la lutte contre le terrorisme, surtout dans le domaine de l’échange d’informations et de complémentarité de l’action sécuritaire.
 Le gouvernement veillera à ce que les interventions des autorités publiques, chargées de la protection de l’ordre, s’effectuent dans l’esprit de la loi et sous le contrôle de la justice, a-t-il conclu.
M. El Fassi a, d’autre part, salué, au nom du gouvernement, les efforts que déploient l’ensemble des autorités sécuritaires et les autorités administratives et locales pour la préservation de la sécurité du pays, des individus et des biens, faisant part de sa considération de la conscience et du sens de la responsabilité, dont font preuve les citoyens à travers leur adhésion totale et leur mobilisation contre quiconque tenterait de porter atteinte à la sécurité et la stabilité du pays.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *