PLF 2019 : Plus de 78 milliards DH pour l’éducation et la santé

PLF 2019 : Plus de 78 milliards DH  pour l’éducation et la santé

Les budgets des deux secteurs ont augmenté de 4,63 et 10,42%

Les dépenses du personnel se sont établies à 8.581.249.000 DH pour l’année 2019 ainsi que 4.500.000.000 DH en matériel et dépenses diverses, soit un total de 13.081.429.000 DH. Un chiffre en hausse par comparaison à l’année 2018 où le budget de fonctionnement s’était établi à 12,24 milliards dirhams.

L’éducation, la santé, l’emploi et la promotion des programmes de protection sociale figurent parmi les priorités du projet de loi de Finances 2019. Le secteur de la santé a vu ses moyens progresser. Le budget du ministère est ainsi passé de 14,7 milliardsDH en 2018 à 16,3 milliards DH en 2019, soit 1,6 milliard DH de plus. Les moyens du ministère ont ainsi progressé de 10,42%. Dans le détail, signalons que les dépenses du personnel se sont établies à 8.581.249.000 DH pour l’année 2019 ainsi que 4.500.000.000 DH en matériel et dépenses diverses, soit un total de 13.081.429.000 DH. Un chiffre en hausse par comparaison à l’année 2018 où le budget de fonctionnement s’était établi à 12,24 milliards DH. Pour ce qui est des dépenses d’investissement, celles-ci se sont chiffrées à 3.250.000.000 DH.

Le budget du ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a aussi augmenté. Au total, 62 milliards DH ont été consacrés pour soutenir le secteur contre 59,2 milliards DH en 2018, soit une hausse de 4,63%. Les dépenses du personnel se sont élevées à 41.368.540.000 DH et 13.818 358.000 DH pour le matériel et dépenses diverses, ce qui représente un total de 55.186 898.000 pour le budget de fonctionnement en 2018. A noter qu’en 2018, ce budget était établi à 53.432.790.000. Les dépenses d’investissements sont aussi en hausse. En effet, celles-ci sont passées de 5.853.680.000 DH en 2018 à 6.845.280.000 DH en 2019. 

Professeur-assistant : Création de 700 postes budgétaires à compter du 1er janvier 2019

Le projet de la loi de Finances 2019 a prévu la création de 25.458 postes budgétaires. A l’instar de l’année 2018, 4000 postes budgétaires sont consacrés à la santé pour le renforcement des ressources humaines du secteur. Pour ce qui est du ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, 725 postes budgétaires sont prévus (700 pour l’enseignement supérieur et la recherche scientifique et 25 pour la formation professionnelle).

Outre ces postes budgétaires, l’article 34 alinéa 3 du projet de loi de Finances  signale la création à partir du 1er janvier 2019 de 700 postes budgétaires destinés à la régularisation de la situation des fonctionnaires titulaires du diplôme de doctorat qui sont recrutés, par voie de concours, en qualité de professeur-assistant. Il est aussi important de relever que  15.000 fonctionnaires des académies régionales de l’éducation et de la formation sont prévus dans le cadre de la loi de Finances. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *