Plus de 100 éco-ambassadeurs et leurs encadrants formés

Plus de 100 éco-ambassadeurs et leurs encadrants formés

Pour faire des élèves d’aujourd’hui des citoyens responsables de demain

Surfrider Foundation (SFM) a organisé récemment à Agadir la cérémonie de clôture de la deuxième édition de son projet éco-ambassadeurs, financé par l’ambassade de Suisse. Ce projet mené avec le soutien de la Commune urbaine d’Agadir vise à former des éco-ambassadeurs afin d’instaurer une prise de conscience générale autour de l’environnement et faire des élèves d’aujourd’hui des citoyens responsables de demain. Il a aussi pour objectif la dynamisation des clubs scolaires de l’environnement déjà existants autour d’un programme pertinent, qui fait de l’élève un acteur du changement dans l’entourage local. Selon les initiateurs de ce projet, «grâce à cette initiative pionnière, SFM souhaite établir un diagnostic des problématiques environnementales à l’école et mettre en œuvre des solutions concrètes, et ce selon une démarche d’analyse faite par les élèves eux-mêmes en concertation avec le corps enseignant. Le but est d’impliquer le maximum d’acteurs de ce lieu de vie et d’apprentissage. Il s’agit aussi de créer des liens durables entre les établissements d’horizons différents (littoral, rural, et urbain) afin d’échanger les expériences».

Et de poursuivre que «les établissements scolaires publics marocains ne disposent pas de moyens suffisants pour donner une solution aux problèmes environnementaux, alors que les jeunes sont majoritairement conscients de ces défis. Le projet vient pour assurer l’encadrement nécessaire pour les accompagner dans cette démarche et faire de l’école un modèle de vie écocitoyenne». Pour ce faire, l’équipe de SFM a mené dans un premier temps des séances de sensibilisation avec les clubs sur deux thématiques : protection du littoral et climat. Ces séances ont été suivies de trois ateliers dans chaque établissement participant sur les thèmes :
eau et énergie, déchet et recyclage, puis biodiversité et alimentation. Ils ont eu pour but d’encourager les clubs à organiser eux-mêmes des activités similaires durant toute l’année scolaire. Les résultats de ces ateliers ont été présentés lors de la Journée mondiale de l’environnement, et dans laquelle les élèves ont exposé leurs travaux au moyen de panneaux d’affichage, maquettes, photos et vidéos. Les clubs ont partagé leurs expériences et procédé à une comparaison des solutions mises en œuvre localement propres à chaque environnement. Un concours d’éco-ambassadeurs a également été lancé depuis le début du projet afin d’inciter les élèves à adopter un regard critique et artistique sur la démarche du projet. La concurrence était acharnée entre les clubs de l’environnement. Le jury a nominé les trois meilleurs projets selon les thématiques abordées. Les éco-ambassadeurs du collège Driss El Hrizi ont remporté le premier prix, suivis de ceux des collèges 20 Août et Al Bouhtouri.

Au total, le projet a formé plus de 100 éco-ambassadeurs et leurs encadrants. En parallèle 2.000 personnes ont été sensibilisées pendant la mobilisation et le déroulement du projet.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *