Plus de 200 MDH pour améliorer la situation de vie en milieu carcéral

Plus de 200 MDH pour améliorer la situation de vie en milieu carcéral

Des mesures d’urgence ont été prises pour améliorer la situation de vie dans les prisons. C’est ce qui ressort des propos de Hafid Benhachem, délégué général de l’Administration pénitentiaire et de la réinsertion. Il s’agit, selon M. Benhachem, d’un programme d’urgence doté d’une enveloppe de 240 MDH. «Un programme d’urgence sera mis en œuvre pour accélérer le rythme de la construction de six nouvelles prisons et améliorer les conditions de détention en matière d’équipement, de nourriture, d’hygiène et de soins», a souligné M. Benhachem, dans une déclaration reliée par l’agence MAP. Ainsi, l’objectif de ce programme ne se résume pas uniquement à l’accompagnement des mutations intervenues en milieu carcéral, mais il s’intéresse aussi à l’évolution des droits de l’Homme au Maroc.
Intervenant lors de la réunion de la commission de la Justice, de la Législation et des droits de l’Homme à la Chambre des représentants, M. Benhachem a affirmé que ces mesures visent, en outre, à préserver la quantité des denrées alimentaires face à la hausse des prix, à épurer une partie des factures d’eau et d’électricité et à satisfaire les besoins en médicaments. «Des efforts sont déployés pour se doter en moyens humains et financiers nécessaires, réviser la situation administrative et financière des personnels exerçant en milieu carcéral, assurer leur formation et leur perfectionnement, mettre en place des appareils administratifs adéquats, outre la mise en place de structures régionales pour assurer un suivi permanent du travail des établissements pénitentiaires», a indiqué le chef de l’Administration pénitentiaire.  À ce titre, le budget affecté au fonctionnement s’élève à 1.059.083.000 DH qui servira à résorber en partie le déficit en ressources humaines, à financer les équipements et à augmenter de 5 à 14 DH les dépenses quotidiennes réservées à chaque détenu (+150 %). Le budget d’investissement d’un montant de 712 MDH sera consacré pour construire de nouveaux établissements pénitentiaires, augmenter la capacité d’accueil des établissements actuels en vue d’atténuer le phénomène d’encombrement, couvrir la carte judiciaire afin de faciliter la comparution des détenus devant les tribunaux et procéder au remplacement progressif des lieux de détention relevant du ministère de l’Intérieur par de nouveaux établissements pénitentiaires, a-t-il expliqué.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *