Plus de 33 millions de dirhams de marchandises saisies par l’ADII

Plus de 33 millions de dirhams de marchandises saisies par l’ADII

Une importante quantité de produits frauduleux a été interceptée fin février

Au niveau des axes routiers et autoroutiers, une opération de contrôle basée sur le renseignement a abouti à l’interception, au niveau de la station de péage Sidi Allal Bahraoui, de produits de contrebande d’une valeur de 1.430.000 DH.

L’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) renforce sa lutte contre la fraude. Plusieurs tentatives d’introduction illégale de marchandises de contrebande sur le territoire national ont été déjouées dans ce sens.

Les opérations menées par l’Administration des douanes et impôts indirects ont abouti à la saisie d’une grande quantité de marchandises. Sa valeur approximative dépasse les 33,32 millions de dirhams. La dernière saisie dévoilée par l’Administration date du 27 février 2017. Une contrebande de 4 millions de cigarettes de marque «Marquise» a été retenue au même titre que 490.000 cigarettes de la marque «Ham Rong». Cette saisie a été opérée par les services douaniers de Tanger Med. Une découverte qui a eu lieu lors du contrôle physique d’un conteneur en provenance du port de Haiphong-Vietnam. Le véhicule a débarqué au port de Tanger Med pour transbordement vers le port de Nouakchott.

Il faut dire que la dernière semaine de février a connu l’avortement de plusieurs tentatives de fraude au niveau des différents postes frontaliers. A la veille de la saisie opérée à Tanger Med, les services de l’ADII ont intercepté une importation frauduleuse d’articles en or. Le volume saisi était de près de 7 kilogrammes, précisément 6.740 grammes. Selon l’Administration des douanes et impôts indirects, cette affaire mise en échec à la gare maritime de Nador Port est peu ordinaire, et ce compte tenu de son mode opératoire jugé « particulier» par l’autorité.  L’ADII révèle à cet égard qu’ «une partie de l’or saisi a été retrouvée dans des boîtes de sauce tomate soigneusement dissimulées parmi les bagages d’un voyageur en sus d’une autre quantité du précieux métal, sous une forme fondue, cachée à l’intérieur des poches de l’infracteur». Au sud du Maroc, les autorités ont confisqué en date du 22 février 2017 plus de 30 millions de dirhams de drogue. Cette saisie a eu lieu aux postes frontières terrestres.  «Les douaniers exerçant au poste d’El Guergarat, intrigués par le contenu de la cargaison d’un groupe routier et après une étude documentaire et l’analyse de l’image scanner, ont procédé à la visite intégrale de la marchandise déclarée. Ils ont découvert des bidons en plastique, censés contenir des produits de beauté, renfermant 3.134 kilogrammes de chira. La valeur totale de la drogue saisie est estimée à 31.340.000 dirhams», explique, à cet effet, l’ ADII.

Au niveau des axes routiers et autoroutiers, une opération de contrôle basée sur le renseignement a abouti à l’interception, au niveau de la station de péage Sidi Allal Bahraoui, de produits de contrebande d’une valeur de 1.430.000 dirhams. Ces articles ont été transportés à bord de deux camions en provenance de Nador. La brigade de Taza a, durant la même période, déjoué la transportation de 1.103 pneus à l’état usagé d’une valeur d’environ 551.500 dirhams. Cette marchandise découverte a été dissimulée sous un lot de ferraille dans un camion circulant sur la route nationale N°15.

Suite à l’émergence de nouvelles menaces et de nouvelles formes de fraude, l’Administration des douanes et impôts indirects ne cesse de renforcer son dispositif de lutte et de développer sa capacité d’adaptation pour relever les défis auxquels elle est confrontée.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *