Plus de 50% du flux migratoire en Afrique est intra-africain

Plus de 50% du flux migratoire en Afrique est intra-africain

«Si l’Afrique bouge c’est bien dans des proportions bien plus importantes à l’intérieur de son périmètre que vers l’Europe ou d’autres continents».

Plus de 50% du flux migratoire en Afrique se produit à l’intérieur du continent, a fait savoir, jeudi à Rabat, le secrétaire général du ministère délégué auprès du ministère des affaires étrangères, chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration, El Habib Nadir.

Dans une allocution à l’ouverture d’un colloque international sur «L’Afrique en mouvement: migrations, diasporas et mobilités», M. Nadir a souligné que l’Afrique connaît une intensification et une accélération de la mobilité humaine, notant que «loin des clichés et des rapports alarmants des médias, cette migration est majoritairement intra-africaine. Elle est non seulement causée par les crises humanitaires, mais aussi encouragée par la dynamique de développement économique que connaît plusieurs pays africains», a-t-il affirmé.

«Si l’Afrique bouge c’est bien dans des proportions bien plus importantes à l’intérieur de son périmètre que vers l’Europe ou d’autres continents», précise encore le secrétaire général, notant que «le défi qui se pose aujourd’hui est comment faire de cette migration humaine un véritable vecteur du développement du continent».

Articles similaires

1 Comment

  1. Arifi

    Les africains au Maroc ne vont rien apporter à part troubler la démographie, il y en aura toujours de plus en plus et on devra toujours mettre plus de moyens pour faire face à ces émigrations, il vaut mieux qu’ils restent chez eux, ils coûtent déjà cher en contrôle de frontières

    Reply

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *