Plus de 500.000 euros pour l’insertion des universitaires

Un projet pour l’insertion des jeunes lauréats des universités marocaines dans le marché de travail a été lancé, mardi à Meknès, grâce à une contribution de l’Union européenne de l’ordre de 596.905 euros. Ce projet, qui a été présenté lors d’une conférence tenue en présence d’universitaires du Maroc, d’Italie et d’Espagne, vise à mettre en place une base de données interactive des lauréats des universités marocaines et à développer un outil multifonction dont les objectifs sont notamment de permettre le suivi de l’insertion des lauréats, l’amélioration de l’employabilité des lauréats et leur facilité l’accès au marché de l’emploi, en mettant leurs CV à la disposition des entreprises. Ce projet TEMPUS, intitulé «Insertion des lauréats et évaluation, outils pour la gouvernance et la gestion de l’enseignement supérieur au Maroc», vise également la formation du personnel gestionnaire, techniciens et utilisateurs de la base de données en partenariat avec les acteurs des secteurs socio-économiques de la Confédération marocaine des entreprises du Maroc (CGEM), les centres régionaux d’investissements (CRI) et l’Agence Nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC). Il profitera, en premier lieu, à l’université Moulay Ismaël à Meknès, l’université Mohammed Premier à Oujda et à l’université Cadi Ayyad à Marrakech pour améliorer l’efficacité du système de l’enseignement supérieur en contribuant à l’amélioration de la qualité des cursus de formation offerts par les universités.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *